La police scrute actuellement les mouvements d’individus s’aventurant loin de leurs domiciles en voiture et à moto, et ce, selon les enquêteurs, afin de se procurer de la drogue. Depuis l’instauration du couvre-feu sanitaire, les Casernes centrales avancent en effet qu’une dizaine de personnes sont interpellées chaque semaine avec des substances illicites. Ainsi, dimanche, huit personnes ont été appréhendées en possession de drogue tandis qu’un piéton qui rentrait chez lui a été arrêté alors qu’il venait, lui aussi, d’acheter des stupéfiants.

A Valton, la CID de Terre-Rouge a arrêté un motocycliste de 32 ans et un passager en croupe, âgé lui de 46 ans. En les fouillant, les enquêteurs ont découvert 18 doses d’héroïne dans la veste du quadragénaire. Ce dernier aurait expliqué : « Mwa ek mo kamarad ti all aste 18 doz lapoud. Nou ti vinn dan lenor pou al rod ladrog ek kan nou al BediTonbo, nou zwenn enn dimounn lor sime ek nou aste 10 doz ar misie-la. Nou finn pey Rs 7 200 pou sa ladrog-la. Nou ti pou fim enn parti ek leres nou ti pou partaz ek bann kamarad. » Les deux suspects ont ensuite été placés en détention.

Par ailleurs, cette fois sur la route principale de Terre-Rouge, la police a arrêté un automobiliste afin de vérifier sa voiture, dans laquelle se trouvaient trois autres occupants. Ne pouvant justifier leur présence pendant le couvre-feu, ils ont été soumis à une fouille, qui a permis aux policiers de découvrir sur deux des occupants quatre doses d’héroïne. Ces derniers, âgés de 32 et 42 ans, ont alors avoué avoir acheté la drogue dans un faubourg de la capitale, ajoutant que celle-ci était destinée à leur consommation personnelle.

Dans le même temps, les éléments de l’Anti Robbery Squad du Nord interceptaient un jeune de 19 ans et un ado de 17 ans à Roches-Noires. Ces derniers étaient en possession d’un joint et de feuilles de cannabis. Après enquête, ils ont toutefois été relâchés sur parole. Par ailleurs, à La Butte, la police a interpellé un cordonnier de 40 ans, retrouvé en possession d’une certaine quantité d’héroïne et de psychotropes. Sa maison, à Pailles, a aussi été perquisitionnée, permettant aux policiers d’y découvrir de la méthadone. Le quadragénaire a affirmé que la drogue saisie était destinée à sa propre consommation. Il a cependant été placé en détention au poste de police des Line Barracks.

Enfin, à Montagne-Blanche, la police a intercepté une voiture avec deux occupants à bord. En les fouillant, les policiers ont découvert une seringue contenant des traces d’héroïne. Un des suspects a avoué avoir acheté cette drogue à des fins personnelles.