La brigade antidrogue a démantelé un important réseau de trafic de drogue dans la région de La Pelouse, Trou-d’Eau-Douce, mardi à la mi-journée. Depuis plusieurs jours, un skipper de 40 ans, domicilié dans la localité, était en effet dans le collimateur des enquêteurs de l’ADSU, qui se sont ensuite rendus au domicile du présumé trafiquant de drogue munis d’un mandat de perquisition. Ils y ont découvert six colis sous emballage plastique, tous contenant une grosse quantité massive de cannabis. Au total, 474,6 g de cette drogue – d’une valeur marchande de Rs 1,4 M – ont été saisis ainsi que Rs 10 250, somme suspectée de provenir de ce trafic illicite. Le suspect a été placé en détention.
D’autre part, dès le lendemain, c’est à Cité Briqueterie, Ste-Croix, que s’est déroulée une autre opération policière par les officiers de la brigade antidrogue de la division métropolitaine. Ces derniers ont en effet débarqué chez un tailleur de pierre de 25 ans à 10h40 pour fouiller son domicile. Etait présent à leur arrivée un ami du suspect, un habitant de Roche-Bois de 31 ans. Pris de panique, ce dernier a aussitôt prévenu le propriétaire des lieux, en compagnie duquel il aurait tenté de s’enfuir. Mais ils ont vite été interceptés. Dix doses d’héroïne, ainsi qu’un morceau de plastique renfermant cette drogue, ont été saisis sur le tailleur de pierre qui, interrogé, a avoué les avoir préparés avec son ami. Lors de la perquisition, les policiers ont découvert Rs 1 125, somme soupçonnée provenir de la vente de la drogue, du papier aluminium, un rouleau de ruban adhésif et une paire de ciseaux. Bien qu’aucune drogue n’ait été retrouvée au domicile de l’habitant de Roche-Bois, ce dernier a été arrêté, de même que le propriétaire de la drogue.
Des opérations de « balayage » se sont également déroulées mercredi et jeudi. Plusieurs divisions de la brigade antidrogue ont en effet procédé à l’arrachage de plants de gandia dans plusieurs régions. Au cours de ces inventions, un total de 503 plants de cannabis ont ainsi été déracinés. Ainsi, mercredi à 9 h, 77 plants, mesurant entre 5 et 15 cm, ont été découverts par la Division Sud de l’ADSU dans une région boisée, à Plaine-Champagne. Près de deux heures plus tard, dans la même région, une deuxième plantation de cannabis a été découverte par la brigade, découlant sur l’arrachage de 63 plants mesurant entre 45 et 95 cm. Enfin, le même jour, dans un champ de cannes à D’Epinay, la Division Nord de la brigade antidrogue a découvert 81 plants de cannabis de 15 à 50 cm et, plus tard, à La Butte Chaumon, Wooton, 29 plants de gandia, arrachés sur les bords d’une rivière par le personnel de la Division Centre, et qui mesuraient cette fois entre 10 et 15 cm.
La plus grosse saisie aura été cependant faite la veille, soit mardi, par la Division Centre. Aidée du Police Helicopter Squadron, l’ADSU a en effet survolé une région boisée à Choisy et est tombée sur une immense plantation de gandia, soit 253 plants mesurant entre 10 et 20 cm. La police n’a toutefois pas encore identifié les propriétaires.