Des imposteurs, qui se présentent comme des membres du personnel de la Haute Commission britannique, tenteraient d’extorquer de l’argent à des Mauriciens contre des promesses de visas et d’emplois en Angleterre. Cette affaire à été découverte à la suite d’une plainte effectuée par une victime auprès du Haut commissariat britannique à Maurice.
Dans un communiqué émis vendredi dernier, l’instance britannique explique que ces fraudeurs se présentent comme des membres du personnel de la Haute Commission et à travers des mails envoyés à de nombreux Mauriciens, expliquent les soi-disantes procédures à suivre en vue de l’obtention d’un visa d’entrée en Grande-Bretagne, et également un permis de travail. Ils demandent alors aux intéressés de s’acquitter des frais à travers une compagnie spécialisée dans le transfert d’argent.
Tirant la sonnette d’alarme, la Haute Commission britannique à Maurice explique que les procédures pour l’obtention d’un visa d’entrée en Angleterre doivent être effectuées à travers le site de l’ambassade, soit le http://ubka.homeoffice.gov.uk. Ceux désireux de faire une demande de visa y pourront alors soumettre leur application à travers l’adresse en ligne http://www.visa4uk.fco.gov.uk, seul site officiel pour ces procédures. La Haute Commission rappelle également que toute demande d’application de visa nécessite que le demandeur soumette ses empreintres digitales et une photo d’identité. Cela ne peut se faire qu’à la Haute Commission britannique à Port-Louis. «No third party is mandated to collect biometrics (fingerprints and facial picture) on behalf of the British Government», rappelle l’instance. Faisant ressortir que le gouvernement britannique ne demandera à aucun moment au public d’effectuer des paiements à travers une compagnie de transfert, le Haut commissariat indique que le paiement pour cette procédure se fait par carte de crédit, ce, uniquement après que le demandeur aura rempli, à satisfaction, le formulaire de demande de visa en ligne. Les demandeurs de visas peuvent de même obtenir des conseils auprès du personnel officiel de la Haute Commission britannique par téléphone.
Avec cette mise en garde contre les imposteurs, le commissariat britannique espère que d’autres Mauriciens ne tomberont pas dans le piège. En cas de doute sur des courriels qui vous aurez été adressés en utilisant frauduleusement le nom de la Haute Commission britannique et de son personnel, l’instance conseille au public de se renseigner sur le 2029400 et de rapporter tout cas de fraude à la police.