L’Ultra Trail Raidlight Beachcomber (UTRB) est désormais un rendez-vous incontournable pour les amateurs de course nature. Les 8 et 9 juillet, près d’un millier de personnes ont pris le départ de l’un des quatre circuits proposés à l’occasion de la quatrième édition de l’UTRB, à savoir le 10 km, le 25 km, le 47 km et le 120 km, dont le tracé proposé par les équipes de Beachcomber a, une fois de plus, séduit les participants par sa technicité et la beauté des paysages, notamment les Georges de la Rivière-Noire. « L’UTRB est un rendez-vous idéal pour les amoureux de la nature qui veulent découvrir le trail sur un parcours technique permettant de entrevoir les plus beaux sites de Maurice », souligne Arianne Devienne Bellepeau, Leisure & Events Manager du groupe Beachcomber.
Sur la distance reine de 120 km, la course a vu la victoire du Népalais Sangé Sherpa, spécialiste des ultra-trails en 13h 57 minutes et huit secondes. Ce dernier est un habitué des podiums internationaux. Il s’est construit un solide palmarès en remportant diverses épreuves dont l’Ultra Trail du Jura (110km) en 2013, le Trail des Monts de Gy, il est également le double vainqueur du Tchimbé Raid. Sur l’UTRB 2017, dont il est le parrain, Sangé Sherpa a devancé l’Italien Oliviero Ignazio Bosatelli, qui a bouclé son parcours en 15h 07’33. Après sa performance au 120 km, Sangé Sherpa, très enthousiaste, a déclaré qu’il n’est pas déçu de s’être déplacé à Maurice. « Le circuit proposé est très beau, avec de nombreux passages techniques. J’ai été impressionné par le balisage et les ravitaillements de très grande qualité. Il y avait une excellente ambiance au village de l’UTRB. Merci pour cet accueil chaleureux. Je suis très content que l’Ultra Trail Raidlight Beachcomber m’ait permis de découvrir cette île magnifique. »
Sur la distance du 47 km, c’est le Réunionnais Jean Marie Cadet qui termine à la première place en 03h 48’54, alors que sur le 25 km, c’est le Réunionnais Frédéric Duchemann qui est monté sur la première place du podium. Il s’est imposé avec un chrono de 01h 47’57. Dans l’épreuve du 10 km, la victoire est revenue à Jean Patrice Payet, originaire de l’île de la Réunion. Il a franchi la ligne d’arrivée dans un temps de 34’20.