L’édition 2013 du Royal Raid, parrainée par Lux*, a pris cette année une saveur espagnole avec le sacre d’Iker Karrera et Néréa Martinez, dans la grande course de 80 km. Un succès qu’ils ont construit au fil du parcours, qu’ils ont bouclé en 6h38’56 et 8h54’11 respectivement.
À l’arrivée, une immense satisfaction, mais surtout, le record du parcours pour les deux Ibériques. L’année dernière, les vainqueurs en masculin et féminin avaient mis 7h24’26 et 9h19’06 pour boucler la distance phare de la journée ! Un nivellement par le haut bien vu par les organisateurs, qui ne cachent pas leur satisfaction devant cette situation. Mieux : les quatre premiers hommes ont tous réalisé un chrono inférieur à celui du vainqueur de l’année précédente, lui-même terminant quatrième de la course. Côté mauricien, on note la performance de Simon Desvaux, cinquième au général, et de Régine Guibert, troisième chez les dames.
Aux 35 km, on notera la victoire du Mauricien Vishal Itoo chez les hommes en 2h34’23 et de la Réunionnaise Fatima Hibon chez les dames en 3h14’51. Itoo réédite du même coup son exploit de l’année précédente, grâce à sa deuxième victoire consécutive sur la course.
Sur le Gecko Raid (13,4 km), encore une victoire mauricienne à signaler, avec le succès de Xavier Verny chez les hommes et Marie Perrier chez les dames. L’organisation a aussi tenu à saluer la présence et la performance de Maxo Lagourde, non-voyant, qui a encore relevé le défi en améliorant son chrono de l’année précédente. Accompagné de Pascal Martinez, Lagourde a franchi la ligne d’arrivée après 17h19’53 de course.