Le Prime Minister’s Office clarifiant en ce début de semaine la situation du mouvement des jockeys au Champ de Mars — la nouvelle loi liée aux traités d’extradition qui concernent pas moins de 31 pays, dont l’Irlande et l’Italie, avec la République de Maurice ne sera applicable aux nouveaux jockeys qu’à la prochaine saison hippique en 2015 —, Robbie Burke, inéligible la semaine dernière, est ainsi remis en selle.
Le jockey irlandais, parti purger ses quatre semaines de suspension dans son pays natal, peut reprendre la compétition lors de la 26e journée le 31 août. Burke, apprenons-nous, a déjà été avisé en conséquence et il reprendra son poste, un moment laissé vacant, au sein de l’écurie Maingard. Il débarque le 25 août et sera au training dès le lendemain.
Avec ce développement majeur, le dossier de deux nouveaux jockeys pressentis il y a quelques semaines par les écuries Serge Henry et Rameshwar Gujadhur, en l’occurrence l’Italien Antonio Polli et le Chilien Roberto Perez, peut par ailleurs techniquementment être relancé puisqu’il avait déjà été approuvé par les administrateurs du Mauritius Turf Club avant la décision initiale du gouvernement. Polli et Perez, apprenons-nous, avaient même eu leur work permit  pour exercer au Champ de Mars.
Quadruple pour Juglall
Véritable démonstration de Nooresh Juglall à Singapour dimanche, où il a réalisé un exploit pour sa première saison en tant que club jockey. En effet, le Mauricien a ramené quatre gagnants pour maintenant totaliser 13 victoires en 70 montes avec un taux de réussite de 18,57%. C’est sur War Time qu’il a débuté son festival avant de l’emporter sur le favori Emperor’s Banquet, qui appartient à Mark Yong, le propriétaire de Nothing Compares et Millenimesta au Champ de Mars. Le cheval paraissait battu à 500m du but, mais Juglall n’a pas baissé les bras et le cheval a terminé en vainqueur dans une arrivée serrée.
Les deux autres victoires furent aussi des arrivées pointues et le Mauricien devait signer deux victoires pour des entraîneurs pour qui il gagnait pour la première fois. Il y a eu tout d’abord Peace No War pour la puissante écurie de Michael Freedman et Gilt Lad pour Steven Burridge. À souligner que sur ce dernier, Nooresh Juglall a signé sa 300e victoire en seulement quatre ans de carrière.
Aucharaz 3e Young Gun
Akash Aucharaz, champion des apprentis 2013-14 en Afrique du Sud — il succède à Nooresh Juglall, couronné deux fois d’affilée —, a terminé troisième ex aequo (aux côtés de Chon Fong Wong du Macau) dans le Asian Young Guns Jockey Challenge qui s’est déroulé samedi dernier à Clairwood, Durban. Le Mauricien s’offrit une victoire avec Sakaia et des placés (33 points), suffisants pour qu’il termine sur le podium, la première place revenant au Malaisien K.C. Tham (45 points), le Néo-Zélandais s’accrochant à la deuxième place (39 points).
Dix pays ont participé à cette édition 2014 avec des jockeys venant de Singapour, Malaisie, Japon, Hong Kong, Macau, Nouvelle-Zélande, Australie, Corée, Maurice et Afrique du Sud (pays hôte).