Un centre de fertilité a ouvert ses portes à l’hôpital Apollo Bramwell depuis peu. Les couples stériles auront accès aux dernières techniques de fécondation in vitro en toute confidentialité, indique la clinique privée de Moka. L’hôpital peut également assurer des services plus poussés tels que la cryopréservation du sperme, la cryopréservation des embryons et le transfert d’embryons congelés, des techniques qui permettent toutes de préserver le tissu humain.
« Nous savons que de nombreux couples ont besoin de l’aide de la médecine pour avoir un enfant. Environ 10 % des couples à travers le monde souffrent de problèmes de fertilité. Notre programme est destiné aux patients locaux et étrangers. Nous visons un taux de réussite des plus élevés », déclare le Dr Salah Aljanabi, Clinical Services Development Manager et généticien moléculaire à l’hôpital Apollo Bramwell. « Nos patients, explique-t-il, bénéficieront de l’expertise médicale de notre personnel local et étranger et du soutien et de la confidentialité nécessaires lors de cette étape dans le respect des normes et des pratiques internationales. »
Le centre de fertilité propose de multiples services permettant de surmonter l’infertilité des hommes et des femmes. Il s’agit notamment de l’analyse du sperme, de l’insémination intra-utérine (IIU) (technique selon laquelle le spermatozoïde est placé à l’intérieur de l’utérus de la femme pour faciliter la fécondation) et l’injection de sperme intracytoplasmique (ICSI) (technique ou un spermatozoïde sélectionné est directement placé dans l’ovule).
Le centre de fertilité de l’hôpital a déjà établi des partenariats avec des hôpitaux et des cliniques renommés en Europe et en Asie dans ces divers domaines, indique le Dr Aljanabi « Notre collaboration avec ces institutions, ajoute-t-il, nous permet d’offrir des soins et un soutien exceptionnel à nos patients et à leurs familles. Les échantillons au centre de fertilité sont gardés dans un environnement aseptisé pour assurer la plus haute qualité et stérilité de ces prélèvements », indique le Dr Aljanabi.
Le centre de fertilité de l’hôpital est doté d’équipements dernier cri. Il est géré par des scientifiques et médecins formés aux États-Unis, en Europe et en Australie. Le centre se trouve dans une aile privée de l’hôpital en vue d’assurer une confidentialité totale aux clients.