A la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’île hier, des maisons de Tranquebar ont été inondées. Ce matin, quelque 30 femmes se sont dirigées vers le poste de police de Pope Hennessy pour réclamer qu’une équipe se rende sur les lieux et constate les dégâts causés à leurs maisons.
Maita était rouge de colère : « Nu fine vine enregistré la police Pope Hennessy, dilo fine abîme nu manzé, nu lacase, nu linze, la police pé fer nu attane. Dépi 7h gramatin nu là, fine fini arrive 11h. » D’autres parlent de préférence dans le traitement social :
« Éna dans St. Croix fini gagn Rs 148. Mme Bapoo, ti pé dire pu donne nu allocation Rs 148, nu bane dimun miser, lorla la pluie fine fini tout nu bane manzé. Folé pas fer dominer are bane madames, nu éna zenfants, nu pé bisin dormi lor sofa. Manzé fine noyé dans dilo. »
Patricia et Marceline, deux habitantes de Tranquebar, dans une région communément appelée « Crown Land », font la même demande. Elles nous montrent des photos qu’elles ont prises hier lors de fortes averses qui ont envahi leur maison. Et Marceline de préciser : « Nu pas pé menti, délo fine rentré, nu denrée alimentaire fine gâté. Nu dimande la police où Mme Bapoo vine guet sur place la situation et ki capav fer pu vine en aide. Tout fine mouillé, diriz, la farine. »
Au poste de police de Pope Hennessy, des officiers nous ont expliqué qu’ils prenaient note des requêtes des personnes et que pour la somme de Rs 148 qu’a promise le ministère de la Sécurité Sociale, il fallait se référer à l’instance en question. « Nous faisons notre travail. On a expliqué à ces dames qu’il y avait des procédures à respecter. »
Contacté au téléphone, Thakoor Parsad Bhoyroo, Commissaire par intérim au ministère de la Sécurité sociale, nous a indiqué qu’à ce jour un peu plus de 300 personnes ont fait des demandes en vue d’obtenir une allocation.  « Pour recevoir les Rs 148 par personne, il faut que celle-ci dont la maison a subi des dégâts considérables de la pluie, surtout concernant les denrées alimentaires, se présente au poste de police le plus proche de son domicile. Après avoir rempli un mémo et préciser le nombre de personnes qu’il y a chez elle et après vérification des données, elle pourra se rendre à Astor Court, au ministère de la sécurité sociale, pour percevoir les Rs 148. Le paiement est fait selon les renseignements fournis par le mémo de la police. »