Avant même le début de la nouvelle saison de Premier League, le Cercle de Joachim et le Curepipe Starlight SC se sont livré un duel pour avoir les services de l’attaquant nigérian Samson Kilani. Au final, c’est Joachim qui a eu le dernier mot.
La saison des transferts a pris fin officiellement hier. Les équipes nationales, particulièrement celles de la Premier League, affûtent leurs armes dans l’espoir de réussir une meilleure prestation que la saison passée. Il convient de faire ressortir que l’on ne se fait pas de cadeaux dans la chasse aux joueurs. C’est ainsi que le Cercle de Joachim est allé “arracher” Samson Kilani au Curepipe Starlight à Madagascar.
Selon nos sources, les deux équipes de la ville lumière étaient sur la piste du joueur de la formation Hezami FC. Tout porte à croire que le CSSC avait une avance sur son rival pour le recrutement de Kalini, surtout avec le récent déplacement de son nouvel entraîneur, Fidy Rasoanaivo, dans son île natale pour des vacances et sans doute une prospection.
De son côté, Joachim aurait envoyé discrètement ses contacts pour convaincre le Nigérian d’opter lui au lieu du CSSC. Selon certaines informations venant du milieu de Joachim, il s’avère qu’un dirigeant influant du club avait effectué il y a peu un voyage dans la Grande île pour finaliser « certains détails. »
Mission accomplie pour Joachim concernant le recrutement de Kilani. Mais ce n’est pas tout, ce même dirigeant a aussi fait signer deux autres joueurs malgaches, nommément le très convoité défenseur international Aoulad Abdallah et l’attaquant Rion Orlando.
Quelques semaines auparavant, le Cercle de Joachim avait déjà signé Stephan Nabab (attaquant) et Guillano Chiffone (milieu), tous deux en provenance du Savanne SC. Troisième de la Premier League 2011-12, Joachim veut bien jouer les premiers rôles la prochaine saison, d’où son recrutement important.
« Notre groupe est composé de jeunes éléments. Nous avons l’ambition de remporter le titre. Pour cela, il faut bâtir une bonne équipe encore meilleure. C’est la raison pour laquelle nous voulons avoir un bon réservoir de joueurs. Avec un tel effectif, nous avons toutes nos chances », fait ressortir un dirigeant du club.
Pendant ce temps, les démarches ont déjà été entamées auprès des autorités concernées pour que Kilani, Addallah et Orlando puissent obtenir notamment leur permis de travail.