La Banque de Maurice est arrivée à la conclusion que le transfert de deux colis contenant des devises étrangères pour un montant de Rs 132 millions et Rs 30 millions, au nom de deux banques commerciales, faisait partie du « normal course of business ». C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par la Banque de Maurice en fin de journée hier.
La Banque Centrale confirme que deux colis contenant d’importantes sommes d’argent en devises étrangères avaient été bloqués au sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport jeudi. Ces devises devaient être rapatriées à la banque Crédit Suisse à Zürich. Une enquête a été initiée conjointement avec la Mauritius Revenue Authority. « The enquiry revealed that the two consigments belonged to two banks. The Bank of Mauritius was satisfied that the consignments were in line with the normal course of business of these two banks. »
Toutefois, la Banque de Maurice révèle que ces deux banques ont fait l’objet de sévères réprimandes pour non-respect des instructions émises en avril 2009 à l’effet que la banque centrale doit être avertie au préalable de toute importation ou exportation de devises étrangères. Tout semble indiquer que les deux colis de Rs 132 millions et de Rs 30 millions, qui ont été gardés au CID de l’aéroport, devaient être restitués aux banques pour le transfert éventuel en Suisse suivant les procédures établies.