La vallée de Ferney abrite désormais une population de 29 grosses cateaux vertes après une remise en liberté effectuée récemment. L’oiseau endémique de Maurice, reconnaissable par sa belle robe verte, sera désormais visible dans ce lieu où la forêt est très bien conservée. L’Echo Parakeet, qui a échappé de justesse à l’extinction, rejoint ainsi la crécerelle de Maurice, introduite il y a 30 ans en attendant l’introduction du pigeon rose qui se fera un peu plus tard cette année.
C’est sous un temps clément, chose rare à la Vallée de Ferney en cette période, que des spécimens de grosses cateaux vertes ont été remis en liberté mercredi dernier. Timides au début, probablement dû à l’audience, quelques cateaux vertes sont sorties de la volière où elles avaient été installées petit à petit pour investir leur nouveau territoire. Il faut savoir que ce lâcher-là était davantage symbolique puisque les 29 oiseaux qui peuplent désormais la Vallée de Ferney avaient déjà pris connaissance de leur nouveau territoire il y a quelques semaines, loin des projecteurs. Un projet mené par la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) et qui a bénéficié du concours du Vallée de Ferney Conservation Trust, du Global Environment Facility-Small Grants Programme de la United Nations Development Project (GEF-SGP UNDP) et du National Parcs Conservation Service (NPCS).