Les quatre années de négociations ont enfin porté leurs fruits. En effet, le premier vol direct en provenance de Shanghai a atterri sur le sol mauricien samedi. Au Mauricien, Robert Desvaux, soutient que la Chine est un marché très prometteur et que Maurice a tout ce qu’il faut pour attirer cette clientèle. Le Chairman de la MTPA est aussi d’avis qu’il faudra maintenant renouveler les efforts pour rendre possible un vol direct de la Russie.
Les 275 passagers du premier vol direct reliant Maurice à Shanghai ont foulé le sol mauricien tôt samedi matin. Le ministre du Tourisme Michael Sik Yuen ainsi que le président et le directeur de la Mauritius Tourist Promotion Authority (MTPA), Robert Desvaux et Karl Mootoosamy respectivement, se sont déplacés à l’aéroport pour les accueillir à leur descente de l’A340 d’Air Mauritius.
Le ministre du Tourisme et le président de la MTPA étaient unanimes sur le fait que les deux vols directs Maurice-Shanghai apporteront un plus à la croissance des touristes en provenance de la Chine. Les départs de Maurice sont prévus les jeudis à 22 h 30 (heure de Maurice) et les dimanches à 22 h 45. Les départs de Shanghai se feront quant à eux les vendredis et les lundis.
Les deux dessertes seront assorties de connections vers La Réunion, Madagascar et l’Afrique du Sud. Air Mauritius propose désormais sept options de vol par semaine vers des destinations en Chine : les deux vols directs à Shanghai, deux autres vers Hong Kong les jeudis et dimanches et trois vols les lundis, mercredis et vendredis via Kuala Lumpur d’où les passagers peuvent se connecter directement à Shanghai, Hong Kong et Pékin grâce aux vols d’Air Malaisie. Avec ces deux vols directs, la compagnie nationale triple le nombre de sièges vers l’Empire du Milieu avec 596 places additionnelles par semaine.
Le Chairman de la MTPA s’est dit fier de « l’aboutissement de quatre ans de travail qui nous permettra d’ouvrir la porte à plusieurs autres marchés ». C’est grâce à l’intervention du ministre des Finances Xavier-Luc Duval, a rappelé Robert Desvaux, que nous pouvons aujourd’hui lancer ces deux vols directs. « Xavier-Luc Duval a appelé les stakeholders à participer dans cette démarche dans le cadre d’une initiative nationale. Et nous sommes surtout fiers de voir ce projet se concrétiser grâce à Air Mauritius », souligne-t-il.
Le Chairman de la MTPA s’est aussi attardé sur l’importance d’une telle démarche car, dit-il, la Chine est un marché très prometteur et Maurice a tout ce qu’il faut pour attirer cette clientèle. « Nous avons bien plus à offrir que nos compétiteurs. À Maurice, il y a la diversité culturelle, les bâtiments et l’air pur, chose à laquelle les Chinois attachent beaucoup d’importance… », explique Robert Desvaux. Il estime qu’il faudra maintenant se tourner vers la Russie afin d’avoir un vol direct dans un proche avenir.
Le ministre du Tourisme a pour sa part exprimé sa satisfaction quant à l’arrivée de ces deux vols. « Nous travaillons dessus depuis six mois, c’est avant tout un travail d’équipe. Tous les stakeholders, dont Air Mauritius, les associations hôtelières, la MTPA et les tour-opérateurs, se sont réunis pour en discuter. C’est ainsi que nous avons décidé de lancer une campagne de marketing agressive », soutient Michael Sik Yuen qui annonce un vol direct de Beijing en mai.