Un accord a été signé entre Maurice et l’Australie en début d’après-midi hier au Bâtiment du Trésor à Port-Louis, portant sur l’agrandissement de l’accès aérien entre ces deux pays. L’accord prévoit que les compagnies aériennes de chaque pays pourront opérer jusqu’à sept vols par semaine entre Maurice et l’Australie, vers Brisbane, Melbourne, Perth et Sydney.
Ces compagnies aériennes pourront également opérer des services cargo, en sus des droits de trafic de cinquième liberté. La partie mauricienne était représentée par le Secrétaire au Cabinet et Chef de la Fonction publique, Sateeaved Seebaluck, et la partie australienne par le Haut-Commissaire de l’Australie à Maurice, Susan Coles. Cet accord fait suite à la signature d’un protocole d’accord en octobre 2007 en Australie. Il est à noter qu’en 1993, un accord sur le transport aérien et un protocole d’accord ont été signés entre Maurice et l’Australie et des droits de trafic aérien ont été octroyés à Air Mauritius pour opérer à Perth. L’accord a été ensuite amendé en 1995 et 2003.
Air Mauritius opère à présent deux à trois vols hebdomadaires sur Perth. En sus des vols directs vers Perth, le transporteur national effectue des vols en partage de codes avec Virgin Australia entre Perth et Sydney, Melbourne, Brisbane et Adélaïde depuis octobre 2003.
L’Australie accueille environ 8,7 millions de touristes chaque année. En 2015, quelque 17 900 Australiens ont visité Maurice. Ils étaient 8 500 Mauriciens à visiter l’Australie pendant cette même période. Par rapport à 2014, Maurice a connu l’année dernière une hausse de 2 % dans les arrivées touristiques de l’Australie.
La destination australienne est un marché qui n’a pas été pleinement exploité, plus particulièrement la partie est qui comprend une population de 12 millions par rapport à deux millions à Perth. La Mauritius Tourism Promotion Authority s’est embarquée sur une série de stratégies de marketing en vue d’exploiter le marché australien et d’accroître l’accessibilité et la visibilité de Maurice en Australie.
De plus, le projet Air corridor avec Singapour devrait donner un nouveau souffle au trafic aérien entre Maurice et l’Australie, en particulier dans les parties nord et est de l’Australie en proposant des offres plus compétitives et une promotion plus agressive dans les différentes parties du continent.