Entreprendre le trajet entre Rose-Hill et Port-Louis, et vice versa, tout en étant informé de l’horaire du bus à l’avance et en gagnant 15 minutes sur le temps du voyage. C’est ce que propose la “Smart Line” de Rose Hill Transport. Dans un premier temps, ce service sera disponible sur la route N°1. Grâce à une application mobile, nommée “Trip Planner” et téléchargeable sur Google Play, les passagers seront informés de l’heure prévue pour le passage du bus dans leur région. Le trajet compte seulement six arrêts, et ce pour le tarif normal.
La compagnie Rose Hill Transport (RHT) propose désormais la “Smart Line”. Disponible actuellement sur la route N°1, ce service permet aux passagers, grâce à l’application mobile “Trip Planner” (téléchargeable sur Google Play), d’être informés de l’heure prévue pour le passage du bus dans leur région. Qui plus est, ils paieront le tarif normal, et ce alors que le trajet, lui, ne compte que six arrêts.
Le but d’un tel service, fait ressortir Sidharth Sharma, Managing Director de RHT Bus Services, est d’encourager le public à prendre l’autobus en offrant un meilleur service. Sept autobus “semi-low floor” opéreront sur la ligne N°1, soit de Rose-Hill à la capitale entre 6 h 30 et 9 h le matin ainsi que le trajet inverse l’après-midi, entre 15 h et 17 h 30, les jours de semaine. Ces autobus offrent en effet un Wi-Fi gratuit tout en étant équipés de matériels audiovisuels annonçant le prochain arrêt.
Avec un tel service, le passager aura aussi la possibilité de connaître l’horaire du bus dans sa région à travers l’application mobile “Trip Adviser”. Il pourra également connaître les six arrêts prévus (le bus normal en compte 30 sur le même trajet) et, même, commander son petit-déjeuner. Ce service sera étendu sur les lignes 174 et 145 dans peu de temps. La compagnie ajoute d’un système de paiement électronique sera par ailleurs bientôt introduit.
La deuxième phase du projet comprend un service intra-urbain. Des minibus transporteront ainsi les passagers dans la région de Rose-Hill jusqu’aux arrêts principaux desservis par la Smart Line. Toutefois, RHT attend les retombées de ce service avant de s’embarquer dans cette deuxième phase.
Procédant au lancement officiel de ce service, le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha, a salué l’initiative de RHT. « Le meilleur moyen de combattre la congestion routière à Maurice est d’offrir un service de transport public de qualité », a-t-il fait ressortir. Tout en élaborant sur la nécessité de nouvelles infrastructures également, il a fait part de son intention de transformer les gares routières en des centres urbains. « Aujourd’hui, nos gares routières se limitent à des aires de stationnement pour autobus. Or, on ne peut utiliser des “prime lands” pour cela. Il faut transformer les gares en introduisant des “malls”, des “food courts”, des bureaux… »
Un projet de réaménagement de la gare Ian Palach est déjà prévu, lequel est sous la responsabilité de Gaëtan Siew. Le même concept pourrait être appliqué à la gare Victoria, à Port-Louis. Nando Bodha souhaite voir restaurer le bâtiment de la NTA et que les services soient de nouveau disponibles sur place.
Par ailleurs, Nando Bodha a annoncé que la Corporation Nationale de Transport (CNT) lancera bientôt sa première Smart Line entre Quatre-Bornes et Curepipe. Pour cela, 20 nouveaux autobus sont attendus en décembre. Le nouvellement de la flotte de la CNT dans son ensemble est aussi au programme. Nando Bodha a laissé entendre que 500 nouveaux autobus seront achetés au cours des cinq prochaines années.