L’Aapravasi Ghat Indian Immigrants Arrival Celebration Commitee a célébré le 180e anniversaire de l’arrivée à Maurice des travailleurs engagés par un Yaj traditionnel (cérémonie autour du feu). Plusieurs organisations socioculturelles de l’île ont participé à ces prières pour rendre hommage aux immigrants indiens. En sus du Yaj, des chants de dévotion ont été interprétés. Des prières ont aussi été dites par l’acharya Saklani, le pandit Uma Shankar Deepchand et le pandit Ved Gopee en présence de Rita  Ramlallah, la fille de feu Beekrumsing Ramlallah, et de délégués étrangers venus assister à la conférence sur le bhojpuri et l’Indentured Labour Route. Un sketch sur Manilal Doctor a été présenté par D. Jeewoth. Un dépot de gerbes a également eu lieu en présence de Sanjay Sharma, le directeur du centre culturel Indira Gandhi, de Mahen Utchanah, le président de l’Aapravasi Ghat Trust Fund, du président de la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation Somduth Bulthumun et de Virendra Ramdhun, président de la Hindu House.
La présidente du comité organisateur, Sarita Boodhoo, a fait un rappel historique concernant cette tradition commencée par feu Beekrumsing Ramlallah. Cette célébration a sa portée historique et symbolique car c’est durant la visite du PM indien, feue Indira Gandhi, au Coolie Ghat que cette initiative d’organiser un Yaj annuel a été prise.
Lors de la cérémonie à l’Aapravasi Ghat, une lampe traditionnelle a été allumée en hommage aux travailleurs engagés. Sarita Boodhoo a rappelé les sacrifices consentis par ces ancêtres pour le progrès du pays. Elle a dit souhaiter que les jeunes puissent reprendre le flambeau et transmettre à la future génération les valeurs morales et spirituelles léguées par nos ancêtres. Sarita Boodhoo regrette toutefois que, malgré sa persévérance et son dénouement pour le projet du centre d’interprétation Beekrumsing Ramlallh, elle n’a pas reçu les considérations nécessaires lors des célébrations officielles dimanche à l’Aapravasi Ghat.
Sushma Swaraj, la ministre indienne des Affaires étrangères, s’est rendue à Grand-Bassin hier juste avant son départ pour les Maldives. Elle a procédé à des prières auprès de la statue de 108 pieds de Mangal Mahadev et aux abords du lac sacré. Plusieurs prêtres, dont l’acharya Mohunparsad Saklani, ont récité des hymnes védiques en présence du ministre des Infrastructures publiques Anil Baichoo, du ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee et de Mahen Utchanah, président de l’AGTF.