Une délégation mauricienne de la Global organisation for people of indian origin (GOPIO), menée par son président Mahen Utchanah, se rendra en Inde pour participer à une cérémonie marquant le départ du premier navire de travailleurs engagés, qui a quitté Calcutta le 15 septembre 1834 pour arriver à Maurice. C’est ce qu’a annoncé Mahen Utchanah, également président de l’Aapravasi Ghat Trust Fund (AGTF) lors d’une conférence de presse au bureau de l’Aapravasi Ghat (AG), à Trou-Fanfaron, la semaine dernière. L’occasion pour lui de parler des activités que GOPIO International prévoit dans le cadre de la célébration de ses 25 ans d’existence.
Mahen Utchanah souligne que le premier bateau, avec 36 “coolies” à son bord, avait quitté Bhawanipur le 15 septembre 1834 pour arriver à Maurice, première colonie les ayant accueillis, le 2 novembre de la même année. « Nous invitons tous ceux qui souhaitent venir en Inde pour l’occasion à le faire », soutient Mahen Utchanah, en indiquant qu’une invitation avait été envoyée à toutes les organisations socioculturelles regroupant des descendants d’Indiens. Il annonce son intention d’effectuer une requête auprès du secrétaire du ministre des Affaires d’outremer indien d’ériger un mémorial pour Maurice au lieu où le bateau avait quitté Bhawanipur. À une question sur le dévoilement d’un monument, il y a quelques années à Calcutta pour marquer le départ des premiers travailleurs engagés, il affirme que GOPIO International n’est pas d’accord car « il s’agit d’un monument érigé en hommage à ceux qui sont partis aux États-Unis » et qui a été dévoilé à l’intiative de GOPIO America. « Nous ne sommes pas d’accord avec ce monument et nous ne sommes pas les seuls. Surinam non plus n’est pas d’accord. Il a fait une demande et a eu son monument. Nous avions assisté à la cérémonie de Calcutta à contre coeur », affirme-t-il. La délégation mauricienne quitte le pays le 13 septembre.
Pour marquer les 25 ans de GOPIO international, l’organisme organise une série d’activités qui coïncidera avec la commémoration des 180 ans de l’arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice. Le coup d’envoi des activités se fera à l’Université de Maurice avec le lancement d’un Youth Festival, qui s’échelonnera sur 4 jours. Ce festival, selon le président de l’aile jeune de GOPIO international, Parvesh Sookun, devrait accueillir une centaine de jeunes âgés entre 18 et 25 ans, venus de 15 pays de la diaspora indienne. Les Mauriciens qui souhaitent y participer sont priés de prendre contact avec M. Sookun par mail (sookun4science@ gmail.com).
Une journée de conférence à l’intention des femmes est aussi prévue. L’occasion de faire le point sur leur situation. Cet événement sera organisé par l’aile féminine de l’association et se tiendra au MGI. Mahen Utchanah soutient que GOPIO international s’attend à accueillir environ 300 étrangers pour cette célébration et la commémoration de l’arrivée des travailleurs engagés. « Des détails sur les activités autour de cette commémoration seront communiqués par le ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee lors d’une conférence de presse bientôt », a indiqué le président de l’AGTF.