Le président du Parti travailliste les traitait de « ti-moustik ». Eshan Juman, conseiller à la mairie de Port-Louis, et le vice-président du conseil de district de Rivière-Noire Noorani Aurdally ont rejoint les rangs du Mouvement Socialiste Militant (MSM). Ils ont également fustigé le Lord maire Mahmad Kodabaccus et le Parti Mauricien Social-Démocrate (PMSD).
Le conseiller à la mairie de Port-Louis Eshan Juman et le vice-président du conseil de district de Rivière-Noire Noorani Aurdally, qui ont convoqué la presse en fin de matinée, ont parlé des problèmes qu’ils ont rencontrés avec l’alliance au pouvoir. Ils ont annoncé leur intégration au MSM après une rencontre avec le leader de ce parti Pravind Jugnauth.
Eshan Juman soutient que la mairie de Port-Louis est prise en otage par le Lord maire Mahmad Kodabaccus et le PMSD Le conseiller affirme que la foire d’Abercrombie est prête à opérer depuis le 30 octobre 2011 et que ce projet a coûté Rs 55 millions. « Monn dir li donn dimoun ki pe deza travay zot latab ladan mai li dir mwa ki Navin Ramgoolam inn dir atann », a-t-il soutenu. Eshan Juman a fait comprendre que la mise en opération de cette foire serait une solution au problème des marchands ambulants à Port-Louis.
Le membre démissionnaire du Ptr a renchéri avec des allégations contre le premier magistrat de la ville de Port-Louis à propos de la demande d’une compagnie pour installer des panneaux publicitaires. Il a expliqué qu’à l’agenda du conseil de mairie un item doit être discuté pour de nouveaux rideaux notamment dans le bureau du maire. « Pankor ratifie mai rido fini mete ! »
« Enn administrasyon rezional amba lao. » Voilà comment les deux hommes qualifient la gestion du ministre des Administrations régionales Hervé Aimée. Pour Eshan Juman, « le Premier ministre est vulnérable, ce n’est plus Navin Ramgoolam qui a un contrôle sur le gouvernement » et n’importe quel député peut prendre le gouvernement en otage. « Monn koz avek boukou minis ek konseye travayis… Zot tou inn plin mai mo pa kone kifer zot reste », a-t-il soutenu. Et d’affirmer qu’il n’a pas changé de camp pour demander un billet aux élections.
Noorani Aurdally a expliqué qu’il a travaillé pendant longtemps pour le Ptr dans la circonscription N°1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest) avec James Burty David principalement à Pailles. Il a parlé du projet de tout-à-l’égout qu’il avait annoncé à la télévision. Le vice-président du conseil de district de Rivière-Noire s’interroge sur les 300 000 dollars américains accordés par la banque africaine de développement à ce projet. Il a également soutenu que le budget annuel du conseil de district de Rivière-Noire n’est pas suffisant pour les rénovations dans un district de plus de 85 000 habitants.