D’importantes mesures logistiques et de sécurité seront mises en vigueur par la police dès ce soir sur le trajet entre le port et le Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport à Plaisance. Le transfert des sept passerelles télescopiques, fabriquées en République populaire de Chine et devant être installées au nouveau terminal de l’aéroport, devra être effectué pour le compte de la China State Construction and Engineering Corporation (CESEC), qui exécute les travaux sur ce vaste chantier.
Des consultations entre les responsables d’Airport Terminal Operation Limited (ATOL), la police et les spécialistes des transports routiers de la compagnie DAMCO ont permis de mettre au point le plan de travail, qui durera de ce soir à mercredi prochain. À partir de 23 heures, ce soir, les automobilistes effectuant le trajet entre le port et Plaisance dans le Sud sont invités à la prudence et à la vigilance par rapport au déplacement de cet important convoi. D’importants dispositifs de la police seront déployés avec des possibilités de délais sur la route le soir nécessitant une meilleure compréhension des usagers de la route, soutient-on du côté d’ATOL, assurant la supervision des travaux au nouveau terminal de l’aéroport de Plaisance.
Les sept passerelles télescopiques, fabriquées en République populaire de Chine sur la base des spécifications fournies, sont arrivées aujourd’hui à Port-Louis à bord du Honor Pescadores. Les premières opérations de débarquement devaient être engagées dans la journée avec le premier convoi quittant l’enceinte portuaire dans la soirée. Ce même scénario se renouvellera chaque soir jusqu’au 29 courant quand les sept passerelles se retrouveront sur le chantier.
Chacune des passerelles, qui seront utilisées pour l’embarquement et le débarquement de passagers des avions standard, pèse 29,6 tonnes et mesure 25 mètres de long et 4,1 mètres de haut. Pour leur part, les passerelles qui seront déployées pour accueillir les avions de type A 380 ont des caractéristiques différentes. Elles pèsent en moyenne 31,8 tonnes.
Les contracteurs chinois ont eu recours à l’expertise de la compagnie logistique DAMCO pour entreprendre le convoyage de ces équipements sophistiqués. En vue de faciliter ces déplacements, une remorque spécialement conçue a été acheminée de l’île de la Réunion, alors que les camions qui seront utilisés par la compagnie de convoyage ont dû être modifiés. La principale difficulté réside dans le fait que le convoi devra passer sous des ponts faisant seulement cinq mètres de haut entre Port-Louis et Plaisance.
L’arrivée de ces passerelles télescopiques constitue une étape cruciale dans l’avancement des travaux côté Airside du nouveau terminal. Deva Thancamootoo, Deputy Chief Executive d’ATOL, souligne qu’« avant d’être embarquées, ces passerelles télescopiques en provenance de Chine ont été soumises à tous les tests de contrôle et de sûreté requis. C’est une autre étape majeure qui sera franchie avec l’installation des passerelles télescopiques qui permettront aux passagers d’être transférés du terminal à leur avion, à l’arrivée comme au départ. »
Du côté de la Road Traffic Branch de la police, les derniers détails du dispositif pour assurer la sécurité des usagers de la route de même que la coordination sur la route étaient mis au point ce matin. La police demande aux conducteurs de suivre à la lettre les directives sur le trajet du convoi tous les soirs jusqu’à mercredi prochain.