La motion du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, demandant que l’Assemblée nationale approuve le rapport du Select Committee sur la diffusion en direct des travaux parlementaires à la radio et à la télévision a été adoptée à l’unanimité hier soir. Tous les intervenants ont souligné le caractère historique des débats sur la motion qui, par moments, ont été marqués par une vive émotion, en particulier au moment des interventions de Nando Bodha et de Rajesh Bhagwan, président et membre du comité parlementaire respectivement.
Concluant les débats, le Premier ministre a considéré que le parlement a effectué un pas historique dans une nouvelle aventure. Il a remercié le leader de l’Opposition, Paul Bérenger, pour sa proposition concernant la nomination du président du Broadcasting Committee chargé du monitoring de la couverture en direct des travaux. Il a annoncé qu’une décision sera prise au moment opportun.
Précédant le Premier ministre, Rajesh Bhagwan a observé que c’est « un grand jour pour le Parlement ». Il a remercié le Premier ministre pour avoir présenté une motion parlementaire très rapidement et Nando Bodha pour avoir présidé le Select Committee avec dévouement. L’adoption de la motion constitue, selon lui, une avancée de la démocratie parlementaire. Le député Bhagwan a observé qu’au fil des années, le parlement mauricien s’est modernisé graduellement. Ainsi, les parlementaires sont désormais équipés de Ipad. Le secrétariat de l’Assemblée dispose des équipements modernes pour assurer la couverture des travaux. Il a aussi observé que Maurice est membre du groupe parlementaire du Commonwealth, de la IPU, de la SADC entre autres. « Il importe que notre parlement ne soit pas en retard », a-t-il souligné avant de remercier le personnel du secrétariat de l’Assemblée pour le travail abattu. Par ailleurs, Rajesh Bhagwan a observé que le comportement des parlementaires dans l’hémicycle dépend des individus. S’agissant des critiques faites dans la presse concernant le rapport du comité parlementaire, il a estimé qu’il faut commencer quelque part et qu’au fil des années la diffusion pourra être améliorée. Il s’est remémoré l’époque où il était backbencher et apprenait son métier.
Rajesh Bhagwan a, à un certain moment, fait rire l’Assemblée lorsqu’il a parlé de « mon bon ami Roshi Bhadain ». Devant les remarques des parlementaires de la majorité, il a lancé « li ti pre pou rant dans MMM ». Il a de plus souligné la nécessité d’opérer une distinction entre la politique et l’amitié. Il a aussi critiqué la MBC avec qui il a toujours eu maille, en particulier au moment où Dan Callikan assurait la direction. Il a invité les bankbenchers à ne pas avoir peur d’intervenir au parlement.
Très ému également, Nando Bodha a remercié le Premier ministre pour avoir présenté cette motion. Il s’est dit confiant que le Premier ministre viendra avec une Freedom of Information Act et une loi sur la télévision privée. Nando Bodha a expliqué que la couverture des travaux parlementaires sera assurée par une unité de production. Les images seront communiquées au MCML qui transmettra ensuite les images à la MBC. Cette dernière mettra une chaîne à la disposition du Parlement. Concernant le flot ininterrompu des sons qui seront envoyés aux radios qui diffuseront en direct la PNQ, le PMQT ainsi que des questions parlementaires, Nando Bodha a expliqué que cinq caméras, dont une braquée directement sur l’orateur, seront installées. Il a aussi indiqué que le directeur de production disposera d’une certaine flexibilité en termes d’images.
Le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, s’est lui aussi réjoui de l’unanimité au parlement autour de la motion du Premier ministre. Il a passé en revue l’expérience vécue dans plusieurs pays. Certains d’entre eux ont connu des expériences intéressantes et d’autres moins. Et de s’appesantir sur le comportement des parlementaires notamment à l’approche des élections. Il a estimé que le Speaker doit appliquer des mesures très sévères afin de prévenir des dérapages, avant de considérer finalement que la diffusion des travaux en direct constitue un grand pas en avant. Xavier-Luc Duval a invité les parlementaires à faire preuve de sérieux, sollicitant leur sens du patriotisme et de la citoyenneté.
Alan Ganoo a également accueilli favorablement la motion. Il a saisi cette opportunité pour réclamer des auditions publiques pour le Public Accounts Committee.
La motion du Premier ministre était libellée comme suit : « This Assembly resolves that the Report of the Select Committee on the Live Broadcasting of the Proceedings of the House and Matters Ancillary Thereto which was laid on the table of National Assembly on Tuesday 29 September 2015 be approved. »
Les travaux parlementaires ont été ajournés à mardi prochain.