Figurant parmi les derniers-nés de la mouvance de la chanson engagée à Maurice, le Grup Zanfan Dodo s’est fait connaître au début des années 90. Cette formation composée du duo Mahébourgeois Kishan Pem et Ruben Gopal fait entendre sa voix dans Travayer Nu Pei. Un album de huit titres lancé début mai qui s’engage à dénoncer, à critiquer et à partager une réflexion poussée sur la société actuelle…

Porteur d’un message fort, le Grup Zanfan Dodo continue sa lutte acharnée. Dignes héritiers de Bam Cuttayen, ces chanteurs engagés originaires de Mahébourg ont apparu dans le paysage en 1992, livrant un premier album intitulé Dodo, en 1995. Ils ont enchaîné avec Mama Later en 2003 et Deside en 2007. Le duo s’est tu quelques années pour plusieurs raisons. Entre autres, la difficulté de trouver un producteur et l’absence d’une plate-forme nationale pour passer son message.

“Même si nous n’avons pas marqué notre présence avec des sorties d’albums pendant plus de dix ans, nous avons mené notre combat à notre façon”, confie Kishan Pem. Ils ont participé à de petits concerts ou accompagné d’autres artistes engagés comme Bruno Mooken, Nitish et Ram Joganah, et sont présents sur la plate-forme syndicale tous les ans. “Nou inn pran letan me nou pa inn dodo. Nous sommes fiers de ce que nous faisons et, malgré les difficultés, nous laissons notre trace”, souligne Ruben Gopal.

“Pa ti ena letalaz”.

Travayer Nu Pei s’engage à continuer la lutte en faveur d’une société meilleure, équitable et plus juste. L’opus aborde plusieurs thèmes d’actualité à travers une réflexion sur la vie et les problèmes récurrents. “Dimounn pe ador zot kreasion plis ki zot kreater.” Lavi Yer dénonce le fonctionnement matérialiste et individualiste de la société d’aujourd’hui. Si les nouvelles technologies ont leur avantage, force est de constater qu’elles sont utilisées à mauvais escient par les jeunes. “La solidarité et l’harmonie d’autrefois n’existent plus.” Et comme les deux amis le chantent : “Lapay lor lakaz, pa ti ena letalaz. Dan lakour pa ti ena baraz, vwazinaz zame tann tapaz, pa ti ena marday, ti ena partaz dan vilaz.”
Travayer Nu Pei rappelle la lutte des travailleurs, qui a débuté à “lepok esklav”, une époque où “enn sel lavwa ti pe kriye ti pe koz enn sel langaz”. Aujourd’hui, “nou problem sakenn pe get so sakenn”. Nous vivons dans un monde où sévissent des fos sover à tous les coins de rue. Nu sosyete interroge nos vraies valeurs, alors que Ki mo ete met en exergue le fait que “pena kouler pena relizion, nou tou zanfan le Segner”. Pour Grup Zanfan Dodo, le plus important est de passer des messages qui peuvent toucher et faire réfléchir…
L’interprétation des huit titres est partagée entre Kishan Pem et Ruben Gopal; l’écriture et la composition ont eu lieu en duo. Ils sont accompagnés des musiciens Lindsay Rousselin, Jayen Coolen, Pem Sanjeev Kumar et Jonathan Becherel. L’édition, la production et la distribution sont assurées par Grup Zanfan Dodo, que l’on peut contacter aux numéros suivants : 57-60-80-56 / 57-75-00-49.

Message phare du Grup Zanfan Dodo
Ki pou fer ek lili bato, si pena somey pou dodo
Latab bien ranpli pena lapeti
Ki pou fer ar bel bel sato, si ou fwaye anba lao
Mem pena fardo, ou pa pe trouv repo