Le lancement de la cinquième édition des conférences « Eoulà » a eu lieu hier en présence de la ministre de l’Égalité des genres, Aurore Perraud. Le thème choisi pour cette édition qui s’étendra jusqu’au 13 septembre est « Eoulà ! Nou Zanfan Bizin Nou ». La conférence sera animée par le pasteur Miki Hardy et son épouse, Audrey, qui visent à sensibiliser les familles au rôle prépondérant d’un cadre adéquat pour le bon développement de l’enfant. L’assistance pourra aussi apprécier des chants gospel, interprétés par une chorale, tout au long de l’événement.
La ministre Aurore Perraud, lors de son discours durant le lancement de cette nouvelle conférence, déplore « le fossé qui se creuse entre les parents et les enfants ». La ministre estime que suite à l’avancée des droits des femmes au pays, « elles ont investi le marché de l’emploi et travaillent autant que les hommes, ce qui les amène à consacrer moins de temps à la vie familiale ». Elle considère que l’apport des nouvelles technologies est venu « bousculer l’entente entre parents et enfants ». La ministre de l’Égalité indique que « les enfants ont besoin d’être guidés avec beaucoup d’attention tout au long de leur vie ».
C’est dans cette optique qu’Aurore Perraud rappelle que son ministère a institué six Family Support Bureau à travers le pays afin que les parents puissent obtenir des conseils pour « mieux soutenir et guider leurs enfants et vivre une relation sereine en famille ». La ministre a aussi fait état de la disposition de la Child Development Unit et du National Child Council, qui ont pour but d’aider à améliorer la relation parent-enfant. La National Empowerment Programme est la fondation à l’origine de ces projets.