C’est autour de la « dégradation des moeurs et de la désintégration de la cellule familiale », thème qui interpelle le pasteur Miki Hardy, de la Fédération des Églises Chrétiennes, que se déroulera la cinquième édition de la conférence Éoula ! « Nou Zanfan Bizin Nou », initiée par ce même organisme. La Trianon Convention Centre accueillera cette conférence de trois jours — du vendredi 11 au dimanche 13 courant et la ministre de l’Égalité des Genres, Aurore Perraud, procèdera à l’inauguration, ce vendredi à 18h.
« Nos valeurs morales et spirituelles s’effritent à la vitesse grand V ! », s’inquiètent le pasteur Miki Hardy, et son épouse, Audrey. Les deux animateurs représentant la Fédération des Églises Chrétiennes ont ainsi résumé « l’initiative que nous avons pris, dans le cadre de cette cinquième édition des conférences « Éoula ! » pour 2015. » La conférence qui s’étalera du vendredi 11 au dimanche 13 sera axée, en effet, sur des « répercussions néfastes qu’a eues l’industrialisation sur notre société et plus précisément, la cellule familiale. »
Les responsables de la Fédération des Églises Chrétiennes ont expliqué que « tous les problèmes qui défraient la chronique au quotidien, c’est-à-dire, les jeunes qui fuguent, qui se rebellent, qui ont des comportements agressifs, qui sont abusés, qui sont battus ; les grossesses précoces, la présence de la pornographie dans la vie des enfants… tout cela nous confirment que nos valeurs morales et spirituelles, en l’occurence, les valeurs chrétiennes, sont en train de se désagréger. » Afin de « ramener tout un chacun vers l’essentiel », le pasteur Hardy souhaite, par le biais de cette conférence de trois jours, « lancer un défi aux parents ! Je leur demande de venir nombreux, car nous allons leur montrer que les solutions sont là, bien présentes et bien accessibles. Il suffit de faire de la place à un peu de spiritualité dans le quotidien de chacun et nous trouverons ensemble les réponses à nos problèmes grandissants. »
Miki et Audrey Hardy ont exprimé leurs « vives inquiétudes face à la montée importante des problèmes à caractère social, au jour le jour. » La pédophilie, par exemple, a soutenu Mme Hardy, « ce n’est que le « tip of the iceberg »… Hélas ! trop de mères craignent de ne plus avoir le soutien de leurs maris et de leurs proches si elles dénonçent ces atrocités. Et ce sont alors les enfants les malheureuses victimes de ces circonstances ! Ces enfants grandissent avec le coeur meurtri et malgré toute l’aide des médecins et autres, ils ne parviennent pas toujours à guérir de ces traumatismes. »
Rappeler « quels sont le rôle et les places prépondérantes du père et de la mère au sein de la cellule familiale ; cela, en conjuguant sa vie avec sa profession », c’est le but que s’est fixée la Fédération des Églises Chrétiennes dans le cadre de cette conférence « Éoula ! », autour du thème « Nou zanfan bizin nou ». La ministre Aurore Perraud procèdera, ce vendredi 11 à l’inauguration de la conférence à 18h au Trianon Convention Centre.
À noter que la conférence sera également visible sur la toile en live sur eoula.mu.