Médaillé d’argent au 4×200 m nage libre et médaillé de bronze au 400 m nage libre courant août à Mahé lors des 8es Jeux des îles, Valéry de Falbaire est revenu à sa véritable passion, le triathlon. Le Mauricien est depuis plus d’une semaine au Zimbabwe où il est en stage de préparation en vue d’entamer trois étapes de l’African Cup, la première étant prévue le 19 novembre à Troutbeck (Zimbabwe), la suivante à Pretoria et enfin l’étape mauricienne prévue le 17 décembre.
Valéry de Falbaire s’entraîne actuellement au Legend Tri Club sous la coupole de Dave Gardener, un coach avec qui il avait déjà effectué un stage en 2006. « Après mon objectif réussi en natation, soit intégrer la sélection de Maurice pour les JIOI et ramener au minimum une médaille, j’ai décidé de réintégrer le triathlon. »
Il s’est donc remis sérieusement au travail en intensifiant les séances qui passeront de 25 heures en moyenne cette semaine à 30 heures la prochaine semaine. Il compte aussi se rendre à Troutbeck sur le site de la prochaine Coupe d’Afrique pour s’acclimater à l’altitude. « J’y ferai un stage de deux semaines car la compétition se déroulera sur ce site situé à 1 800 m d’altitude. »
Valéry de Falbaire a effectué une sortie la semaine dernière au Zimbabwe dans un super sprint qui sied plus aux U15, mais qui était ouvert à tous. Ce mini-short-triathlon-series s’est disputé sur 400 m de natation, 10 km de vélo et 2,5 km de course à pied. Ils étaient une bonne cinquantaine de concurrents au départ et s’est imposé en moins d’une demi-heure, soit en 29’32, avec plus de 2’00 d’avance sur son plus proche poursuivant. « Être Passé sous les 30 minutes sur cette distance est un bon résultat, surtout que mon entraînement ne fait que commencer. »
Valéry de Falbaire a la chance d’être logé chez sa tante durant son stage, ce qui lui fait limiter les dépenses. Podologue de profession, il a laissé à son collègue Pierre Tiger le soin d’effectuer le suivi avec ses patients en son absence. Mais il remercie une fois de plus Beachcomber qui, dit-il, ne l’a jamais laissé tomber et grâce à qui il peut continuer à progresser.