La Fédération mauricienne de triathlon (FMTri) a élu à la présidence, Abdal Rahman Camall Saib, lors de l’assemblée générale élective qui eut lieu le 27 décembre dernier. Celui-ci a succédé à Désiré Charles qui n’a pas souhaité renouveler son mandat en raison de ses obligations professionnelles. Membre du Curepipe Starlight Sporting Club (CSSC), Abdal Rahman Camall Saib était le vice-président de la fédération avant son élection.
Elu pour les quatre prochaines années, le nouveau président compte déjà huit années au sein de la fédération, nous dit Alain St Louis, maintenu au poste de secrétaire général. « Il est officiel technique de niveau 1 de l’Union internationale de triathlon (ITU) et a déjà arbitré en Afrique du Sud. Mais on a dû le convaincre d’accepter le poste vu que personne ne voulait assumer cette fonction. On m’a proposé de présider, mais j’ai refusé», nous dit Alain St Louis.
Derrière Abdal Rahman Camall Saib, Dorine Cotte a été promue vice-présidente après avoir passée elle aussi deux mandats au sein de la fédération. Shirley Ah-Yu a été maintenue au poste d’assistante-secrétaire, Daniel Mc Kay au poste de trésorier, et Gérard Michel est resté membre.
Les deux nouveaux élus du comité directeur sont Charles Cartier (Quatre Bornes) et Cédric Honoré, représentant des triathlètes. « Charles Cartier a toujours voulu intégrer le comité. On lui avait démandé de faire ses preuves et c’est vrai qu’il les a faites en nous donnant un bon coup de main en organisant le duathlon à Quatre-Bornes. Il fera la liaison entre les parents et le comité et s’occupera du site web de la fédération », ajoute le secrétaire général. Quant à Cédric Honoré, il a été très actif en tant que triathlète dans un passé assez récent.   
Yvelain Le Bon a conservé, de son côté, le poste d’assistant-trésorier. Selon Alain St Louis, il compte « au moins cinq mandats au sein de la fédération. Cela remonte à l’époque de Cyril Curé.» Ce comité a été élu pour la prochaine olympiade qui s’étend de 2012 à 2016.