Pour sa première participation aux championnats de France Jeunes, la triathlète Candice de Falbaire, 17 ans, y a terminé 17e dans le temps de 1h14’50 parmi une centaine de concurrentes. C’était le samedi 3 juin dernier au Lac de Madine où se tenait l’événement.
La Mauricienne, qui évolue depuis octobre dernier au Lycée Climatique et Sportif de Font Romeu, situé dans les Pyrénées, était en début de semaine en pleine révision du bac de français. Ces championnats de France survenaient donc à un moment assez critique pour Candice de Falbaire à l’approche des examens.
Mais cette première expérience fut dans l’ensemble un test réussi, estime-t-elle. « Je suis très contente de la 17e place car la course s’est avérée difficile avec le départ en natation qui provoqua une bousculade dans l’eau tant les concurrentes étaient nombreuses. »
À la sortie de l’épreuve, elle se retrouva dans le 3e groupe de nageuses. Mais celui-ci ne parviendra pas à combler l’écart en vélo. « Le groupe n’a pas roulé à fond, ce qui m’a désavantagée sur ce parcours un peu vallonné étendu à 22 km au lieu de 20 km, comme c’est censé l’être. De plus, il y avait le drafting et je suis restée dans le peloton sans me sentir toutefois fatiguée avant d’aborder la course à pied. Dans cette dernière partie de l’épreuve courue sur l’asphalte sur un parcours plat, j’ai donné tout ce que j’avais. Ce fut une excellente expérience pour une première et mon résultat m’encourage à faire mieux l’année prochaine. Je viserai le top 10 », raconte la sociétaire des Angles Triathlon.
Durant la semaine précédant Madine, Candice de Falbaire s’était alignée à un triathlon à Argeles-sur-Mer « avec un parcours vélo très dur avec 350 m de dénivelé. » « J’ai fait une belle course pour m’imposer chez les juniors en battant la championne régionale Morgan Poderoso », souligne-t-elle en précisant que son contrat avec la section de triathlon au Lycée de Font Romeu lui a été d’ores et déjà renouvelé pour l’année prochaine. Elle y terminera alors sa dernière année de Lycée.
« Je suis vraiment très contente de mon année et je remercie beaucoup mes parents de m’avoir offert cette chance, ainsi que mon coach Jean-Vincent Carbon et mon club de me soutenir. »