Après trois courses de présélection, les prétendants aux prochains championnats d’Afrique de triathlon prévus le 25 mai à Agadir au Maroc se donneront la réplique demain matin au Morne lors de l’épreuve décisive de sélection.
Ce rendez-vous verra les huit triathlètes ayant déjà satisfait les minima mettre tout le paquet. Coup d’envoi à 9h30. On pense à Laurent L’Entête (Jr), Timothée Hugnin, Grégory Ernest, Mathias Mongelard, Vincent Labonne, Miléna Wong et Georgia Zheemba (Jeunes). Il y a peu de chance que le junior Douglas Carver s’aligne demain en raison d’une blessure qui a nécessite deux points de sutures au gros orteil, indique Alain St Louis, secrétaire général de la Fédération mauricienne de triathlon. « On attend d’avoir dimanche un rapport de son médecin pour en savoir plus. »
Depuis la troisième course de présélection tenue le 21 avril à Poste Lafayette, ces derniers sont entrés en stage intensif pour un mois avec les coaches sud-africains Claire et Kent Horner, assistés des entraîneurs mauriciens Stéphano Mariette et Michèle Mckay.
Mais les places seront chères à prendre dimanche puisque seuls « ceux qui traverseront la ligne d’arrivée en vainqueurs seront automatiquement sélectionnés dans leur catégorie respective, notamment en juniors garçons et chez les jeunes garçons et filles », nous précise Alain St Louis. « À mon avis, je ne pense pas pouvoir prendre plus de quatre qualifiés en raison du coût élevé du déplacement, les frais de visa, de participation et du transport des équipements. Il faut compter environ Rs 70 000 par participant. Mais certains font aussi des démarches pour trouver un sponsor afin de financer leur participation. »
Douglas Carvers s’est blessé la semaine dernière et il faudra effectivement attendre le rapport médical pour savoir s’il sera rétabli à temps pour reprendre l’entraînement intensif et surtout s’il pourra être sélectionné, « puisqu’il est un candidat potentiel au podium à Agadir », estime Alain St Louis.
Mais une chose est sûre : la sélection sera également composée de la Racingwoman de Lagardère (Paris), Fabienne St Louis. Celle-ci a regagné la France en fin de semaine dernière et se trouve depuis samedi dernier, et ce, jusqu’à demain, en stage à St-Tropez avec son club. Quant à Candice de Falbaire (Font Romeu), « elle n’a toujours pas dit ce qu’elle compte faire afin que nous sachions quel est son niveau actuellement. »
Chez les seniors, outre Fabienne St Louis, il n’y a quasiment aucune chance de qualification pour les hommes où les minima sont établis à 2h07 sur courte distance (olympique).