Le podium a été on ne peu plus accessible aux triathlètes mauriciens samedi et dimanche aux Championnats d’Afrique tenus à Yasmine Hammamet en Tunisie. Timothée Hugnin (jr) et Grégory Ernest (U23) ont tenu ferme, remportant la médaille d’argent, tandis que pour une première apparition, Laëtitia D’Autriche se retrouve en bronze dans la catégorie jeunes filles. Par contre, Laurent L’Entêté (U23), Loïc L’Entêté (juniors) et Loïc Mariette (jeunes) terminent respectivement 8e, 7e et 13e.
Les représentants mauriciens se sont dans l’ensemble montrés à la hauteur des attentes après un passage à vide l’an dernier en Afrique du Sud. Samedi, deux des quatre concurrents qui étaient en lice sont montés sur le podium. Timothée Hugnin, qui était engagé sur distance sprint (750 m natation, 20 km vélo, 5 km course à pied), a terminé sur les talons du Sud-Africain Matthew Creer, les deux hommes n’étant séparés que par 23″00 d’écart (55 « 03 contre 55″27). Le Mauricien, qui émerge avec l’un des temps les plus rapides en natation (6’30 contre 6’43), perd par la suite quelques précieuses secondes dans la partie vélo (30’38 contre 30’21) avant de s’incliner à la régulière dans l’étape pédestre (17’38 cotre 17’08). Pour autant, il n’aura pas démérité. Le Marocain Kouzkouz Nabil complète le podium en 56″22 (7’27, 32’30, 15’38). Loïc L’Entêté termine lui 7e en 1h00’04 (6’52, 32’14, 19’52)
Chez les jeunes filles, Laëtitia D’autriche boucle les 375 m de natation, 10 km vélo et 2, 5 km cap en 39’43, soit 4″00 de plus que la médaillée d’argent, la Marocaine Kanoun Karima (39’39), la Tunisienne Syrine Fattoum se révélant au-dessus du lot en s’imposant loin devant en 35’45. En masculin, Loïc Mariette a sombré face à un rude opposition. Il termine en 38’19, largement distancé à l’arrivée par un trio du Maghreb. Le Tunisien Ahmed Aziz Dimassi l’emporte en 33’48 devant l’Égyptien Khaled Walid (34’07) et l’autre Tunisien Seifeddine Selmi (34’18). Mais le Français Édouard Starck, qui s’alignait hors concours, surclasse quand même le trio en 32’34.
Dimanche, les regards étaient braqués sur Grégory Ernest et Laurent L’Entêté, qui s’élançaient en U23 et dans le même temps que la course élites hommes sur 1 500 m natation, 40 km vélo et 10 km course à pied. Bien que moins rapide dans l’eau (17’41 contre 17’29), il s’élancera en même temps que son adversaire direct dans l’étape vélo où il creuse l’écart en enregistrant le temps le plus rapide du groupe (1h00’01 contre 1h00’13). Mais le suspense retombe quand il se fait rattraper et distancer dans l’étape décisive (34’31 contre 33’26). Ernest était reparti de la base de transition avec 9 secondes d’avance sur le Marocain après l’étape vélo. Le Sud-Africain Keegan Cook enlève le bronze en 1h53’30 (17’27, 1h00’11, 34’48).
Sur les neuf concurrents engagés en U23, Laurent L’Entêté prend la 8e place en 2h09’46 (19’04, 1h05’35, 43’55). Ernest termine 7e au classement combiné Elites hommes/U23 et L’Entêté 14e.