La première compétition de préparation en vue des championnats d’Afrique de triathlon prévus le 31 mars au Morne a permis aux triathlètes locaux de prendre leurs repères. Dimanche dernier à Poste Lafayette, Valéry de Falbaire, Matthieu Mamet et Emilie Ng Foong se sont ainsi révélés au-dessus du lot. Il leur reste à confirmer cette bonne mise en jambes à leur deuxième sortie le 12 février, puis le 4 mars s’ils se déplacent à l’île soeur.
Tous n’ont pas répondu présent à cette épreuve d’ouverture disputée en triathlon, mais aussi en duathlon. Toujours est-il que c’était aussi le début du compte à rebours au rendez-vous africain qui comptera également pour la qualification olympique. D’ailleurs la Fédération mauricienne de triathlon (FMTri) s’attend à voir débarquer cette semaine l’entraîneur Roumain Daniel Nistoroiu pour une durée d’un mois seulement au lieu de trois, comme elle l’avait espéré.
« Nous ne disposons malheureusement pas de moyens financiers nécessaires pour le retenir pendant trois mois. Il va donc dans un premier temps aider à la préparation de nos triathlètes. Après quoi, Stephano Mariette et Michèle Mckay prendront le relais pour le suivi tout en restant en contact avec lui via internet », regrette Alain St Louis, secrétaire de la FMTri.
Selon nos renseignements, une somme de Rs 180 000 a été accordée à la fédération pour assurer le séjour du Roumain. Somme jugée de loin insuffisante. Par contre, l’arrivée du Roumain devrait au moins servir à motiver ceux qui se préparent pour l’événement africain, estime Alain St Louis. Daniel Nistoroiu étant un entraîneur de niveau 2 de l’ITU.
Pour en revenir à la compétition de Poste Lafayette, ils étaient 32 concurrents au départ du triathlon et du duathlon confondus. Mais les résultats du duathlon n’ont pas été encore communiqués. Valéry de Falbaire, qui était classé jusqu’à récemment 359e mondial ITU, n’a pas eu de mal à s’imposer en U23 en 2h10’33. Charles Cartier (Vét) 2e fut crédité de 2h32’59, contre 2h34’05 à Jason Minerve et 2h38’16 à Julien Agathe.
Chez les juniors (17-19 ans), Matthieu Mamet a été égal à lui-même en survolant aisément le triple parcours dans le temps de 1h03’45. Il termina lui aussi très loin des autres concurrents, notamment Samuel Mariette, qui effectue ses débuts en U17, Laurent l’Entêté et Adrien Pottier, entre autres.
En juniors filles, Emilie Ng Foong Po, en baisse de niveau l’an dernier, est de retour. Elle s’est imposée en 1h18’50 contre 1h28’33 à Miléna Wong et 1h29’14 à Georgia Zheemba, toutes deux néo-promues dans cette catégorie. Mais tout n’est pas joué dans la mesure où l’on attend le début de Sylvestre et Audrey Sénézan.
Un groupe de jeunes nageurs s’est aussi mis au triathlon tout récemment, signale Alain St Louis. Un groupe emmené par le cycliste Jean-Noël l’Entêté et licenciés au Triathlon Club de Roches-Brunes. Ces nouveaux venus apporteront sans doute plus de dynamisme à la partie aquatique de la triple épreuve. Autre élément à surveiller est Timothée Hugnin, champion national chez les jeunes (U13-15) en décembre dernier au Morne.