Les préparatifs continuent en vue des championnats d`Afrique qui se tiendront le samedi 9 Mai à Sharm el-Sheikh en Egypte. Dans cette optique, un entraînement plus poussé sera proposé à ceux qui feront les minimas de qualification qui se tiendront le 1er et le 22 mars ainsi que le 12 avril au Morne.
Alain St. Louis, président de la fédération mauricienne de triathlon (FMTri), souhaite que les athlètes mauriciens soient exacts au rendez-vous pour ces championnats d`Afrique. « Ceux qui seront sélectionnés participeront à un stage intensif pour qu`ils soient au top niveau. L`apprentissage débutera entre le 14 et 15 mars en France si tout se passe bien. La durée quant à elle dépendra du nombre d`athlètes qui seront qualifiés ».
Pour des raisons de sécurité, la FMTri a rajouté des cross triathlon et duathlon. La partie vélo se fera sur les sentiers battus et non sur la voie publique car selon la FMTri, « les parents sont très inquiets et réticents quand nous proposons aux triathlètes âgés de moins de 12 ans qui ne maîtrisent pas encore leur vélo, de les faire  pédaler sur les routes ». La fédération a inclus l`aquathlon (c.a.p + natation + c.a.p) dans chaque compétition pour permettre aux triathlètes de progresser et aussi pour motiver les jeunes à s’essayer à cette épreuve.
Du côté de la catégorie élite (seniors), la FMTri fera de son mieux pour trouver des sponsors afin de donner un coup de main à Fabienne St Louis et Boris Toulet, les deux meilleurs athlètes du moment, à participer à plus de compétitions internationales pour une éventuelle qualification aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.