Si les Jeux Olympiques de Londres 2012 étaient prévus le mois prochain ou en décembre, Fabienne St Louis aurait été qualifiée pour la zone Afrique. C’est ce que révèle le premier exercice de simulation olympique en date du 20 octobre pour les pays n’ayant jamais eu de qualifié olympique dans cette discipline sportive. Ces pays sont regroupés sous l’enseigne connue comme new flaq.    
La Mauricienne est à ce jour la seule qualifiée africaine pour Londres avec 880 points. Les autres concurrentes en lice, notamment des Sud-Africaines, ne se trouveraient plus dans la course vu que l’Afrique du Sud est un pays qui a déjà compté des qualifiées aux Jeux Olympiques et donc n’entre pas dans le groupe de pays classés new flaq. Par contre, la sélection sud-africaine se fera directement à partir du classement mondial tant en masculin qu’en féminin.
Les points sont établis en suivant les résultats que les prétendants ont réussi à accumuler dans les compétitions sur l’ensemble de la saison. Chez les hommes, c’est le Marocain Mehdi Essadiq qui mène le bal avec 1005 pts, à l’instar de Fabienne St Louis. Il est toutefois suivi du Zimbabwéen Christopher Felgate (725 pts) et du Namibien Abraham Louw (667 pts).
Si en Afrique on court toujours après la qualification olympique en cette période de l’année, il n’y a par contre pratiquement plus de course en Europe jusqu’en décembre. Il faudra donc attendre janvier pour que reprennent les hostilités. Et le classement tant en masculin qu’en féminin pour les pays classés new flag pourrait alors changer.
Cela dit, les deux derniers mois de l’année s’annoncent décisifs pour Fabienne St Louis avant la reprise en janvier. Car les trois étapes comptant pour l’African Cup prévues durant cette période devraient permettre à la Racingwoman de Lagardère Paris d’accroître ses chances de se qualifier et de se mettre plus à l’abri de toute mauvaise surprise qui pourrait arriver l’année prochaine. Du reste, on apprend qu’elle a déjà renoncé à son déplacement en Colombie le 6 novembre pour disputer une étape de Coupe du monde.
Les étapes de l’Africa Cup se tiendront le 19 octobre à Troutbeck au Zimbabwe, le 27 novembre à Pretoria et le 17 décembre à Maurice. « Il lui reste ces trois étapes pour conforter sa position et sa qualification pour Londres. Elle est à 95% qualifiée. Tous ses points vont compter et elle devra batailler dur et jusqu’à la fin de la période de qualification (mai 2012) au risque d’être rattrapée par d’autres concurrentes à partir de janvier », dira Alain St Louis, secrétaire de la Fédération mauricienne de triathlon.
99e mondiale en féminin le mois dernier, Fabienne St Louis, 23 ans, occupait toujours ce rang deux semaines de cela. Elle rentrera à Maurice le 14 novembre après deux semaines de stage intensif à Paris. Pour l’heure, c’est bien la Mauricienne qui mène le bal dans ce premier exercice de simulation de qualification olympique pour Londres 2012.
Notons que les barèmes de qualification établis par la Fédération internationale de triathlon se situent à 668 points en masculin et 546 points en féminin.