Les Jeux Olympiques de Rio 2016 après ceux de Londres en 2012 ont été, tout compte fait, le baisser de rideau de la carrière de Fabienne St Louis. En effet, la triathlète a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière d’athlète de haut niveau après dix-huit ans.
Elle dit avoir « accompli pas mal de choses, personnelles et sportives, en pratiquant ce magnifique sport qu’est le triathlon et après avoir réalisé mon rêve : deux participations aux Jeux Olympiques. » « Une page se tourne, mais le livre ne se ferme pas », écrit-elle sur sa page Facebook. Âgée de 28 ans, Fabienne St Louis avoue toutefois avoir hésité à fermer cette page.
« Ce n’est pas la fin dont je rêvais, mais tout ne se passe pas toujours comme prévu dans la vie. Mais la santé fut la priorité ces derniers mois et je suis heureuse de pouvoir en parler positivement aujourd’hui. Durant ma maladie, j’aurais fait des rencontres extraordinaires aussi, donc, comme je le dis souvent : tout arrive pour une raison. »
Pour rappel, elle avait été atteinte d’un cancer aux glandes salivaires, maladie qu’elle a révélée au grand jour durant sa participation aux dernières Jeux Olympiques à Rio. Opérée avec succès, elle a également subi quelques complications aux pieds des suites de son opération. « Depuis Rio, une nouvelle vie a débuté pour moi avec une superbe opportunité de rentrer dans la vie active et d’avoir un travail qui me plaît de plus en plus chaque jour qui passe. Comme certains le savent, depuis novembre je travaille chez Décathlon. J’ai la chance de croiser différentes personnalités tous les jours et c’est juste un régal de pouvoir m’épanouir en travaillant, toujours au contact du sport, de sportifs et de passionnés. »
« Une nouvelle longue et belle aventure m’attend (je l’espère), mais je ne quitterai jamais mon sport, mon ADN ! Le triathlon reste une partie essentielle de ma vie, ce n’est que mes objectifs qui changent… Ne vous en faites pas, il y aura aussi des compétitions », souligne-t-elle. Elle compte désormais partager ses objectifs extra-sportifs. Elle termine en disant « merci à vous tous pour vos messages de soutien.. À bientôt. »