Après avoir disputé déjà la veille une épreuve interclubs aux pieds de la Tour Eiffel, la Mauricienne Fabienne St Louis a enlevé dimanche pour la 4e année d’affilée au pied du même monument le titre féminin dans l’Open de Paris de triathlon disputé sur courte distance. Septième au scratch, la Racingwoman de Lagardère a terminé en 1h59’22, l’une de ses références les plus rapides.
L’Open de Paris avait débuté samedi avec les interclubs de sprint de D1, où la Mauricienne avec son club Lagardère Paris Racing termina 6e au classement de l’étape derrière le trio de tête composé des clubs de Charleville, TCG 79 Parthenay et Poissy. « En fait, je n’étais pas censée courir samedi, mais juste ramener mes coéquipières devant. Mais, finalement, j’ai complété la course », confie Fabienne St Louis, qui a fraîchement débarqué de Paris ce matin.
Mais cette mise en jambes forcée envoya la Mauricienne aux premières loges le jour suivant. Toujours dans le bon groupe dès l’épreuve de natation en ligne droite dans la Seine (1 500 m), elle se détacha en compagnie de cinq concurrents dont son coach David Bardi et le champion masculin en titre, Arnaud Chivot.
Ce groupe compta à mi-course 0’40 d’avance sur le reste le gros du peloton dans lequel se trouvait la 2e concurrente, Juliette Coudrey. Le trou était fait. Car les leaders creusèrent encore leur avance à la fin de l’épreuve de nage et dans l’étape vélo survolée avec 1’05 d’écart.
Bien que la Française Juliette Coudrey reprît quinze secondes à Fabienne Saint-Louis dans l’étape de course à pied, les 0’48 qui lui restait ne furent jamais comblées. Elle concéda même quelques secondes de plus à la Mauricienne sur la fin de l’étape finale. Celle-ci ne put donc que savourer son nouveau titre au bout de la dernière ligne droite. Juliette Coudrey et Julie Le Colleter Gigault complétèrent le podium devant Delphine Py.
Que peut-elle ressentir avec ce 4e titre ? « C’est énorme. À l’arrivée, c’était cette fois vraiment émouvant avec toute cette foule composée d’écoliers et de tout ce monde que je ne connaissais pas venus m’encourager », dira la championne.
Un peu moins de 6’00 avant Fabienne St Louis, Arnaud Chivot enleva son deuxième titre d’affilée en masculin, l’emportant avec 1’15 d’avance sur Pierre Brohez et 1’40 sur Pierre Billa. L’Open de Paris a attiré 3 000 participants « composés d’amateurs et de professionnels. »
Rappelons que Fabienne St Louis était descendue pour la première fois l’an dernier sous les 2h en s’imposant en 1h57’14 à Paris (22e au scratch). Ses deux titres précédents avaient été remportés en 2h08’19 en 2008 (38e scratch) et 2h07’12 en 2009 (26e scratch).