Ils seront finalement cinq triathlètes à représenter Maurice le 9 mai aux championnats d’Afrique à Sharm El Sheik en Égypte. La Fédération mauricienne de triathlon qui s’est réunie hier soir a décidé de sélectionner les quatre meilleurs juniors du moment, en l’occurrence Laurent l’Entêté, Timothée Hugnin, Grégory Ernest et Milena Wong, ainsi que l’expatriée Fabienne St Louis (élite dames), qui évolue au sein du club français Team Charente.
Aucun des quatre juniors sélectionnés n’avait réalisé les minima samedi dernier lors de l’épreuve qualificative courue au Morne. Mais le président de la FMTri, Alain St Louis, et son équipe ont mis fin au suspense en prenant une décision « pour le bien du triathlon ». « Si les trois jeunes font bloc et travaillent ensemble, nous sommes assez confiants que Maurice est capable de remporter une ou deux médailles chez les garçons », avoue-t-il.
L’an dernier à Troutbeck au Zimbabwe, Timothée Hugnin avait du reste décroché l’or dans la catégorie jeunes en faisant fi de l’altitude et en dominant notamment l’Égyptien Mohamed Ashraf et le Zimbabwéen Mitchell Kaye sur un champ de onze concurrents. Hugnin et l’Entêté en seront à leur première tentative chez les juniors, à l’inverse d’Ernest, qui avait terminé 10e l’an dernier.
Laurent l’Entêté et Milena Wong ont aussi été choisis pour participer plus tôt, soit du 1er au 7 mai, au stage d’entraînement de haut niveau organisé par de l’Union africaine de triathlon (ATU) avant le début des championnats d’Afrique. Une demande a également été faite en ce sens en faveur de Timothée Hugnin qui, selon Alain St Louis, « n’a pas démérité lors de la course qualificative ».
Si cette demande est agréée, les trois participants quitteront le pays quelques jours avant Grégory Ernest. Ce dernier devrait s’envoler début mai en compagnie d’Alain St Louis en passant par Dubaï et Aman avant de rallier l’Égypte. Alain St Louis se rendra en Égypte pour assister à l’assemblée générale de l’ATU qui se tiendra le 7 mai.
Quant à Milena Wong, « qui se situe assez loin des minima », il a été convenu qu’elle bénéficiera d’une subvention de Rs 20 000 de la FMTri pour le coût du voyage et les frais de visa, et qu’elle devra compléter le reste des dépenses.