La course à la sélection aux championnats d’Afrique (12 avril au Zimbabwe) s’ouvre dimanche au Morne pour les triathlètes mauriciens. Cette première épreuve de présélection concernera principalement les jeunes, juniors, U23 et seniors. Elle se disputera sur fond de minima, bien que ceux-ci ne seront appliqués que lors de l’épreuve décisive prévue le 23 mars au même endroit.
Le départ est prévu à 8h30 en raison de la forte chaleur qui règne actuellement. Mais dépendant des conditions climatiques, cette course pourrait aussi être repoussée d’une semaine en cas d’avis cyclonique. Reste que la lutte s’annonce âpre pour les prétendants à un peu plus de deux mois de l’échéance africaine, qui se disputera à Troutbeck à 2 400m d’altitude, a indiqué la fédération mauricienne.
En incluant résultats et performances ayant marqué les championnats nationaux de sprint tenus le 12 janvier à Poste Lafayette, deux épreuves de présélection sur trois ont été rendues obligatoires, en sus de la course de sélection. L’épreuve suivante est prévue le 2 mars toujours au Morne.
« Les performances qui seront obtenues lors de ces courses de présélections et celle de sélection nous serviront également de guides et de données pour procéder au choix des sélections, même au-delà des championnats d’Afrique. Par exemple, pour les Jeux d’Afrique jeunes (mai à Gaborone), les Jeux Olympiques Jeunes (août à Nankin) et les Jeux du Commonwealth (juillet-août à Glasgow) », nous dit Alain St Louis, secrétaire général de la FMTri.
Les seniors et U23 s’aligneront sur distance olympique (1 500 m natation, 40 km vélo et 10 km course à pied), les juniors sur distance sprint (750 m natation, 20 km vélo et 5 km cap) et les jeunes sur 400 m de natation, 10 km de vélo et 2,5 km cap. Dans cette dernière catégorie, toutefois, Timothée Hugnin et Sheanil Nemdharry concourront exceptionnellement chez les juniors au même titre que Grégory Ernest, le trio étant en lice pour une qualification aux Jeux Olympiques Jeunes où la distance sprint est à l’affiche.
Pour rappel, la course qualificative africaine est prévue le 23 mars à East London en Afrique du Sud et coïncidera donc avec la course de sélection pour Troutbeck. Se tiendra aussi le même jour à East London une étape de Coupe d’Afrique ITU à laquelle devraient s’aligner les deux expatriés Boris Toulet et Fabienne St Louis.
Les minima ont été revus à la hausse passant de 37’ et 40’ à 36′ et 39′ (jeunes hommes et dames), de 1h07 et 1h11 à 1h05 et 1h10 (juniors h/d), de 2h12 et 2h22 à 2h10 et 2h20 (U23 h/d), et enfin de 2h07et 2h17 à 2h05 et 2h15 (seniors h/d). Le premier à l’arrivée de sa catégorie de la course de sélection sera qualifié pour les championnats d’Afrique. Le nombre final de sélectionnés dépendra des fonds disponibles, avise la FMTri, qui précise aussi que les minima pourraient être modifiés dépendant des conditions climatiques défavorables.
« Au cas où un sélectionné, pour des raisons indépendantes de sa volonté, ne pourra pas faire le déplacement, la FMTri sélectionnera à sa place un autre participant qui aura réalisé les barèmes à la course de sélection le 23 mars et ayant le moins de points. Au cas ou il n’y aurait qu’un nombre restreint de concurrents ayant fait les minima, les places à pourvoir pour compléter la sélection seront allouées en tenant compte des temps réalisés par les triathlètes qui sont les plus proches des minima. La priorité sera donnée aux catégories seniors, U23, juniors et jeunes », fait-on ressortir.
Par ailleurs, de nouveaux règlements stipulent aussi qu’aucun athlète n’ayant réalisé le minima ne sera inscrit par la fédération mauricienne aux championnats d’Afrique en catégorie élite, même si l’athlète décide de participer à ses propres frais. Par contre, tout athlète ayant réalisé les minima, mais ne terminant pas premier de sa catégorie lors de l’épreuve de sélection le 23 mars, pourra être inscrit par la fédération mauricienne. Mais le déplacement sera à ses frais. « Avec le stage de préparation foncier qui a eu lieu en décembre et janvier, je crois qu’ils devraient en principe bien faire. Ils sont partis sur de bonnes bases », estime en définitif Alain St Louis.
Une course de triathlon pour les plus jeunes (U11) est également prévue à 11h après la course de présélection. Elle comportera les distances habituelles, soit 200 m de natation, 5 km de vélo et 1,25 km de cap. Une course de duathlon open de 2.km de cap, 20 km de vélo et 5 km de cap ainsi qu’une course pour la catégorie jeunes de 1,25 km de cap, 10 km de vélo et 1,25 km de cap se tiendront en même temps que la course de triathlon.