Les quatre triathlètes mauriciens sélectionnés pour les Jeux du Commonwealth (23 juillet-3 août) devraient concourir à Glasgow au mieux de leur forme. Il est prévu que Boris Toulet, Boris de Chazal et Emilie Ng Foong Po rejoignent Fabienne St Louis au Club Charente en France deux semaines avant l’échéance pour une stage d’affûtage couplé d’une ou deux compétitions, indique Alain St Louis, secrétaire général de la Fédération mauricienne de triathlon.
La sélection mauricienne a été arrêtée dans la foulée même de l’étape de Coupe d’Afrique ATU de sprint tenue il y a dix jours au Morne. Si St Louis, Ng Foong Po et Toulet s’y étaient alignés avec des résultats différents à l’arrivée, Chazal avait lui pris le départ de la course ATU longue distance (1,8 km natation, 60 km vélo et 15 km cap) qui s’était courue le même jour juste après. Et bien que la distance olympique ne soit pas sa spécialité, sa sélection pour Glasgow est jugée « logique en tenant compte qu’il n’a pas mieux », soutient le secrétaire de la fédération.
« Il s’entraîne depuis l’année dernière en vue de cette échéance. Nous n’avons personne d’autre que lui et donc pas le choix en élite. Cette sélection sera aussi au départ de l’épreuve de relais mixte en sus des épreuves individuelles hommes et dames. »
À hier matin, à l’exception d’Émilie Ng Foong Po, les trois autres sélectionnés, dont les deux expatriés Fabienne St Louis (Team Charente France) et Boris Toulet (Cape Town), étaient tous partants pour le stage en France. « Nous attendons confirmation d’Émilie Ng Foong Po. Elle avait été blessée en début de saison. Mais elle est bien revenue et l’a prouvé récemment en s’imposant à Poste Lafayette dans la course sprint comptant pour la sélection des Jeux d’Afrique Jeunes et plus récemment en faisant bonne impression lors de la course de Coupe d’Afrique de sprint au Morne », indique aussi Alain St Louis.
De la France, la sélection ralliera directement l’Écosse. Elle sera d’abord engagée aux épreuves individuelles prévues le 24 juillet à 11h (dames) et 15h (hommes), puis le 26 juillet au relais mixte à 12h30. Cette sélection mauricienne sera accompagnée de l’entraîneur français de la Team Charente, David Bardi, également coach de Fabienne St Louis. L’organisation a agréé à une demande faite en ce sens par la FMTri.
Quant à Alain St Louis, il est l’un des quatre officiels techniques internationaux (ITO) africains de l’ITU avec les Sud-Africains Gerrie Van Heerden, Rulief Freysen et le Kenyan Harrison Waweru à faire partie d’un panel de 35 ITO retenus pour cet événement tant pour la préparation que pour la phase finale des épreuves.