Contre toute attente, c’est le Chinois Faquan Bai, non-classé au niveau mondial qui a été le vainqueur de la 6e et dernière étape de Coupe d’Afrique de triathlon samedi dernier au Morne. En quête d’une qualification olympique pour Londres 2012, il a surgi sur la dernière partie de l’étape de course à pied pour devancer l’Autrichien Lukas Hallaus et le grand favori, le Danois Jens Toft, classé 82e mondial à l’ITU. Par contre, la Finlandaise Kaisa Lehtonen a signé une victoire plus aisée en Elite dames devant la Sud-Africaine Carlyn Fisher, la Chinoise Caiping Jiao alors que la mauricienne Fabienne St Louis termina 6e.
Les temps réalisés par les concurrents à l’arrivée seront rendus officiels dès que possible, a avisé ce matin la Fédération mauricienne de triathlon. Mais Faquan Bai devrait avoir bouclé sa parcours dans les 1h56-1h58, estime-t-on. Cette dernière course mondiale de l’ITU a attiré sur la ligne du départ dix-neuf étrangers tous candidats à la course pour Londres. Et les Chinoises avec quatre concurrentes et les Koréens avec sept concurrents dont deux féminins sont arrivés en force.
Reste que Faquan Bai était l’unique coureur chinois de son équipe. Toujours dans le bon paquet dès la sortie de l’eau (1 500 m) en compagnie du Danois Toft et le Mauricien Valéry de Falbaire, Bai est resté accrocher en tête de la course. Les trois furent crédités de 19’27, 19’30 et 19’33 respectivement à la sortie de l’eau.
Mais le Danois prendra quand même jusqu’a 2’00 d’écart sur ses plus proches poursuivants dans l’étape vélo (40 km) avant qu’une crevaison survenue à une boucle de la fin de cette étape ne bouleverse tous ses plans. Ce qui profita à l’Autrichien Hollaus qui passa en tête et rallia la base de transition le premier devant Toft, le Sud-Africain Blignaut tandis que le Chinois Bai, les Sud-Africains Naude et Johnson et le Mauricien De Falbaire composait le 2e groupe. De plus, Toft savait aussi qu’il avait écopé d’une pénalité de 15”secondes à la sortie du parc de vélo pour avoir commencé à rouler avant la limite de la zone de sortie. Deux coups durs qu’il allait payer plus tard dans la partie pédestre.
Déçu, Jens Toft, avouait que ce sont des choses qui arrivent: « Après deux boucles, j’ai crevé alors que j’avais 2’00 d’avance. C’est dur et triste, mais je termine quand même 3e. Mais j’aurai encore d’autres courses l’année prochaine pour me rattraper. Celle-ci était ma 15e et dernière courues de année. J’avais débuté la saison en mars en Austriche et je l’achève en décembre à Maurice sur une note assez triste. » Il débutera la saison 2012 à Cape Town a-t-il signalé.
Faquan Bai était lui plus heureux de sa victoire quelque peu inattendue. Originaire de Pékin, capitale qui accueillait en 2008 les J.O. il estime qu’il n’a pu se surpasser samedi faute d’une pluie qui par moment était battante sur ce parcours du Morne.  Mais il haussa le ton au 3e tour de la course pédestre et commençai à pousser pour revenir sur Hollaus et Toft pour finalement franchir l’arrivée en vainqueur. « C’était une course difficile. Mais cette victoire devrait me rapporter au moins 200 points. C’est ma 4e ou 5e course cette année. Il me reste une dizaine d’autres à faire l’année prochaine pour me qualifier », confie-t-il à travers un de ses amis qui accepta d’ère son traducteur. Faquan Bai, 26 ans, a remporté samedi sa deuxième course de l’année après celle de Coupe d’Asie en mai. Nageur dès l’âge de 7 ans, il s’est mis au triathlon à 20 ans.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Kaisa Lehtonen trop forte
Dans la course Elite dames, les Chinoises ont toujours roulé au ralenti et en facteur en vélo. Ce qui leur valu de se faire engueulée et par la Finlandaise Kaisa Lehtonen et même par la Mauricienne Fabienne St Louis. « Elle attendait toujours qu’on démarre pour prendre notre roue. Elles auraient mis pied à terre, si on l’avait fait. C’est vraiment pitoyable… », s’enragea presque St Louis après l’arrivée.
6e au classement, la Mauricienne émergea en 7e position en 22’04 derrière la Coréenne Jang (26’50), les Chinoises Zhang (26’51) et Wang (26’52) et la Sud-Africaine Fisher (26’58) entre autres avant de revenir sur le groupe de tête en vélo. Elle ne pourra cependant pas faire la différence dans la partie de course à pied. « Je voulais même à un certain moment abandonner. Mais je pensais aux points… Tout le monde me surveillait et les Chinoises sont restées à l’arrière », confiait la Racingwoman de Lagardère à côté de son coach David Bardi. Celui-ci se risquait même de dire que « c’était peut-être la course de trop pour Fabiennne. Mais elle l’a surmontée. Elle a bien progressé en natation et a un peu relâché en vélo et course à pied ces derniers mois. Mais elle a battu Fisher deux fois avant lorsqu’elle était mieux préparée en vélo… La saison a été longue. Elle termine 6e avec 100 pts de plus au classement mondial. 100e à la fin de 2010, elle devrait passer dans les 80es en cette fin d’année. Il lui reste 4-5 courses pour les J.O. Son objectif étant les championnats d’Afrique prévue le 31 mars 2012 à Maurice. Avant, elle fera une coupe d’Afrique le 18 mars suivie des épreuves de Grand Prix en France. En mai, il y aura l’étape de Coupe du monde au Mexique, puis Madrid. Entre juin et juillet, il lui restera des courses de préparation aux J.O. », a-t-il dévoilé.
Kaisa Lehtonen, 30 ans, est parue encore fraîche après sa course bouclée dans les 2h14-2h15. Émerveillée par le paysage côtier et le lagon, elle avoue qu’elle n’a pas eu à forcer pour s’imposer. « C’est super de terminer l’année au paradis. C’était plus facile que prévu car personne ne voulait rouler. Mais c’est un plaisir de courir à Maurice. J’ai nagé avec des poissons. Je n’avais jamais rien vu de tel avant », dira-t-elle.
Blessée en 2009, elle a effectué son retour en 2010 dans 2-3 courses avant d’entamer en début d’année presque qu’un tour du monde assorti de treize courses. Elle en prévoit 5 ou 6 autres l’année prochaine pour se qualifier pour Londres.