Le triathlète Laurent L’Entêté a montré ses ambitions en bouclant la distance olympique en 2h11’17, lors d’une rencontre de préparation qui s’est tenue dimanche dernier au Morne, sous la bannière de la Fédération mauricienne de triathlon. L’Entêté, qui se lançait pour la première fois sur la distance olympique (1500 m nage, 40 km à vélo et 10 km course à pied), a envoyé un message clair en terminant à seulement une minute des minima imposés par la FMTri.
À quelques semaines de l’épreuve qualificative pour les championnats d’Afrique à Buffalo City en Afrique du Sud, l’aîné de la fratrie L’Entêté est en forme. « Je savais quel chrono je devais réaliser dans chaque partie de la course. Cela me servait de repères », explique-t-il.
S’il a plutôt bien géré son effort, c’est la partie natation qui lui a donné un peu de mal, même si la partie vélo a été plus dure que prévu. « La marée était basse et j’ai dû déployer plus d’efforts pour maintenir le rythme », poursuit-il. Pourtant, son premier essai sur la distance olympique lui a donné des idées. « Je veux m’habituer à ce parcours et je remercie tout ceux qui me soutiennent, particulièrement mon ami Gérard Michel et le club de natation CAMO ».
De son côté, Milena Wong a profité de l’abandon sur crevaison de Fabienne St Louis pour rafler la première place. Un essai que la sociétaire du Triathlon Club de Roches-Brunes (TCRB) a trouvé dur. « Je me suis retrouvée seule à vélo, j’ai donc dû me battre contre le temps », explique-t-elle. Pourtant, elle signe un chrono de 2h30’53.
Elle a en outre bénéficié du soutien de David Bardi. « Il a fait la course avec moi. Il m’a beaucoup soutenue. Nous avons eu plusieurs stages ensemble et je tiens à le remercier », soutient Milena Wong. Elle avoue aussi avoir un peu lâché prise lors des deux derniers tours car elle commençait à avoir des ampoules aux pieds.
Son coéquipier ne l’a pas pour autant abandonner, « il est allé au même rythme que moi pour me permettre de boucler les 10 km à pied en moins de cinq minutes. J’ai apprécié cette distance mais il faut aussi un bon moral », souligne-t-elle.
Chez les jeunes, Loïc L’Entêté a réalisé 34’10 au terme des 400 m de natation, 10 km de vélo et 2,5 km de course à pied en 34’10, soit avec 59 secondes d’avance sur les minima imposés. Un chrono qui n’a cependant pas été homologué, la course de dimanche servant uniquement de préparation.
Zara Toinette, également engagée chez les jeunes, a arrêté le chronomètre à 45’19, en ayant lutté seule contre la montre. « Il y avait un peu de courant. En plus, le fait d’être seule est assez dur. Je n’avais personne à reprendre en course et personne pour m’attaquer », fait-elle ressortir.
Le président de la FMTri, Alain St Louis, indique que, malgré une météo peu clémente, il aurait été compliqué de changer la date mais les principaux concernés étaient présents. « Ils ont essayé ce parcours, donc ils auront déjà une idée de ce que c’est avant la course qualificative », conclut-il.