Les choses se précisent en vue des championnats d’Afrique de triathlon prévus le 9 mai à Sharm El Sheik (Égypte). Hier, lors de la deuxième épreuve de préparation tenue au Morne, Laurent L’Entête s’est montré très convaincant et rapide chez les juniors en bouclant en force le parcours (750 m natation, 20 km vélo et 5 km cap) en 1h02’56 (minima 1h04). Grégory Ernest a terminé deuxième en 1h06’27, alors que Miléna Wong s’est imposée chez les juniors dames en 1h17’24 (minima 1h09).
La course des juniors était celle qui aura retenu toute l’attention par rapport à celles des seniors hommes et dames qui font un peu grise mine ces jours-ci en l’absence de concurrents valables. Crédité de 1h05’20 le 1er mars lors de la précédente sortie toujours au Morne, Laurent L’Entête, qui avait du reste brillamment réussi ses examens de HSC en se classant juste après les lauréats, a affiché sa grande forme du moment. Accroché par Grégory Ernest à la sortie de l’eau, le licencié du triathlon Club de Rose-Brunes a creusé l’écart dans la partie vélo avant de maintenir la pression dans l’étape finale de course à pied.
« Je ne pensais pas au chrono vu qu’on a nagé en marée basse. Nous sommes partis à deux plus vite que la dernière fois. En vélo je me suis retrouvé seul quand j’ai relancé. J’ai vu que Greg était à fond et qu’il avait du mal à suivre. Ça m’a permis de creuser l’écart », confie l’Entête, qui savait dès lors qu’il avait course gagnée. « En course à pied, j’ai senti que j’étais dans les temps des minima. J’avais de bonnes sensations. Et je me suis accroché jusqu’à l’arrivée. 1h02, c’est assez surprenant ».
Les courses de préparation, même si elles ne sont plus obligatoires depuis cette année, s’avèrent quand même profitables, nous dit Laurent L’Entête. « Aujourd’hui (hier), je voulais garder contact avec les coureurs en attendant l’épreuve de sélection qui est la plus importante. Mais les courses de préparation sont quand même toujours importantes ».
Deuxième à l’arrivée, Grégory Ernest se retrouve lui à deux minutes des minima. Alors qu’il est en dernière année de HSC au collège St Mary’s, il est conscient qu’il joue gros pour une place en sélection. « Il m’a lâché en vélo, mais j’étais un peu fatigué. J’avais encore les jambes un peu lourdes après le cross-country régional scolaire que j’ai couru vendredi. Il me reste deux semaines pour me préparer. Je crois que je peux encore me qualifier », estime-t-il.
Quant à Miléna Wong, elle s’est retrouvée comme la dernière fois seule en lice chez les juniors filles. « C’est dur de se surpasser dans ces conditions. De plus, j’ai souvent effleuré les coraux des mains en nageant par marée basse. Je souhaite avoir plus d’opposition la prochaine fois. Au cas contraire, je ferai de mon mieux pour me qualifier ». L’absence de Georgia Zheemba de la course s’est fait sentir. En dernière année de HSC également, elle est très prise par ses études.
Cette deuxième étape des Triathlon Series a également vu Vincent Labonne s’imposer chez les jeunes (400 m natation, 10 km vélo et 2,5 km cap). Chez les filles, Zara Toinette a devancé Frédérica Sooklall. À noter qu’en raison de la Pâques, la course de sélection a été avancée du 12 au 4 avril prochain au Morne.