Cette une course que Fabienne St Louis n’est pas prête d’oublier. Donnant toujours le meilleur d’elle-même peu importe la compétition où elle est engagée, la Mauricienne a une fois de plus propulsé Maurice au devant de la scène, cette fois-ci à Troutbeck au Zimbabwe hier,  à la Coupe d’Afrique de Triathlon où elle a décroché la médaille d’or devant trois Sud-africaines.
Elles étaient seulement quatre triathlètes à s’aligner à cette compétition dans la catégorie élite. Et c’est Lauren Dance qui fut la première à sortir de l’eau suivie de Cindy Shultz, Carlyn Fisher et St Louis. Toutefois, ces deux dernières arrivent à remonter les deux autres qui faisaient la course en tête dans l’épreuve de vélo.
Au quatrième tour, Fabienne St Louis, trouva le moment opportun pour lancer une attaque qui s’est avérée payante, puisque seule Shultz a pu suivre le rythme imposé par la Mauricienne. Dance était forcée d’abandonner, alors que Fisher, se faisait de plus en plus distancer.
Dans la dernière étape (course à pied), Fabienne St Louis et Cindy Shultz étaient toujours au coude-à-coude jusqu’à ce que la Sud-Africaine place une accélération et dépose la Mauricienne sur place pour prendre 50 m d’avance. Mais rien n’était perdu pour autant puisque Fabienne St Louis a pu trouver les ressources nécessaires pour rattraper son adversaire au deuxième tour avant d’accentuer son avance de 800 m au troisième pour aller franchir la ligne d’arrivée tranquillement en vainqueur.
À l’heure où nous mettions sous presse, les résultats officiels n’étaient pas encore affichés. Mais selon Alain St Louis, président de la Fédération mauricienne de triathlon et également père de Fabienne, « sa montre affichait les 2h30 » pour circuit de 1 500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.