Selon les règlements, les maraîchers ou autres individus occupant des étals au marché de Port-Louis n’ont pas le droit d’arrêter une personne et l’inciter à acheter ses marchandises.
Lors d’un contrôle au marché de Port-Louis le 3 octobre 2014, deux Health Inspectors avaient aperçu un maraîcher inciter des touristes à l’accompagner vers son étal pour leur montrer ses marchandises. Les deux officiers sont intervenus quand les touristes se sont mis à suivre le vendeur. Interpellé, le maraîcher répondait d’une charge de « annoying or stopping any person with a view to make most of his goods », en violation de l’article 6 (4) du conseil municipal de Port-Louis conformément à la Local Government Act 2011. Il devait toutefois réfuter les accusations portées contre lui, avançant qu’il était persécuté par la municipalité sans raison. Cependant, au tribunal de Port-Louis, le magistrat Alvin Joypaul a jugé qu’il y avait assez de preuves contre lui et l’a reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés.