Alors qu’elles devaient être débattues ce matin, les deux motions présentées par le conseil légal de Reza Issack, député travailliste impliqué dans l’affaire Varma, ont été retirées. Me Neelkanth Dulloo, avocat qui défendait le suspect en Cour de district, que présidait la magistrate Naveena Parsuramen, a fait une déclaration en ce sens à l’appel de l’affaire.
Me Dulloo, qui est affecté à l’étude de Me Rama Valayden, a indiqué à la cour que l’on ne compte pas pour l’instant insister avec ces motions. « We are alive to the fact that the police enquiry is still ongoing », a-t-il dit. Il a ajouté que si le besoin se fait sentir ultérieurement, il reviendrait avec les motions.
Me Denis Mootoo, ancien Senior Magistrate à la Cour intermédiaire et qui a été muté au State Law Office, était présent pour s’opposer aux motions.
Rappelons que la première des deux motions déposées par Me Rama Valayden, avocat de Reza Issack, lors de la comparution de ce dernier en Cour de district de Port-Louis le lendemain de son interpellation par le CCID dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Yatin Varma, concerne l’objection to departure qu’a obtenue la police contre le suspect. Me Valayden avait, lors de cette audience, émis l’opinion qu’il est préférable de débattre de la seconde motion, dans laquelle le prévenu demande de rayer l’accusation provisoire logée contre lui, lui reprochant d’avoir participé à un « complot dans le but de pervertir le cours d’une enquête policière ».