Le dossier des consultations tripartites en vue de fixer le quantum de la compensation salariale 2012 a fait l’objet d’échanges au plus haut niveau du gouvernement. Après des consultations de haut niveau à l’hôtel du gouvernement sur le bras de fer engagé par les syndicats, le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, a écrit à la mi-journée au président du Conseil des Syndicats, Toolsyraj Benydin, lui donnant la garantie que la compensation salariale ne sera décidée qu’après la soumission du rapport du Technical Committee du National Tripartite Committee. Une nouvelle réunion de cette instance a été convoquée pour demain.
« Après évaluation de la situation et pour faire preuve de notre bonne foi envers les partenaires sociaux, nous avons pris la décision de retarder d’un jour les échéances en vue de pouvoir accommoder les syndicats. En vue de dissiper tout malentendu, le gouvernement attend le rapport de ce Technical Tripartite Committee avant de décider du quantum de la compensation salariale », a déclaré à la mi-journée au Mauricien le vice-Premier ministre et ministre des Finances.
La principale appréhension entretenue par les syndicalistes, en particulier les dirigeants du Conseil des Syndicats, concerne le fait que les consultations entre partenaires sociaux seraient devenues une farce vu que le gouvernement aurait déjà arrêté le barème de la compensation salariale (voir la position des syndicats plus loin).
En marge de cette nouvelle réunion fixée avec un décalage de 24 heures, le vice-Premier ministre et ministre des Finances a écrit au président du Conseil des Syndicats pour faire comprendre à la classe syndicale que « to enable you to contribute, I am requesting the Tripartite Technical Committee on Wage Compensation to have a session tomorrow before finalising the recommendations. As envisaged and agreed at the outset, I will have a final meeting with Trade Unions and Employers once I have received the recommendations from the Tripartite Technical Committee on Wage Compensation ».
Xavier-Luc Duval s’appesantit sur la participation des syndicats dans les délibérations tripartites en faisant ressortir que « the Tripartite Technical Committee on Wage Compensation is in the process of preparing its report based on the submissions it has received. As I intimated in my letter of the 7 September 2011, your active participation in the Wage Compensation process would be useful to enable us to formulate the appropriate decision, event at this late hour ».
Dans cette dernière correspondance aux syndicats, le vice-Premier ministre et ministre des Finances justifie l’importance de ces consultations en vue d’arriver à un consensus. « Wage compensation is a complex issue with competing objectives and the need to consider carefully the various viewpoints and tradeoffs. This is why we have set up a process whereby at ministerial level we can hear all sides of the issues followed by a technical level consideration of how to achieve consensus. The Tripartite Technical Committee on Wage Compensation is the forum where all sides have the opportunity to present their case through both written submissions and verbal exchanges », soutient-il dans un ultime plaidoyer aux syndicalistes.