Le personnel de l’Anti Drug and Smuggling Unit a poursuivi hier ses opérations antidrogue ayant conduit à l’arrestation de trois individus en possession de cannabis, de graines de gandia et de drogue de synthèse.
Jean Yves Lamarre, un maçon de 33 ans domicilié à Beaux-Songes, a été appréhendé par les enquêteurs de la division ouest de la brigade antidrogue hier matin, à son domicile. Vers 10 h 40, les officiers de l’ADSU ont débarqué chez lui munis d’un mandat de perquisition et ont procédé à une fouille minutieuse de son domicile. Il s’est avéré que le trentenaire avait en sa possession des plants de gandia et des graines de cannabis. Trois plants, mesurant entre 25 cm et 80 cm, ont ainsi été saisis par les enquêteurs, mais également 62 graines de cannabis. Conduit aux locaux de l’ADSU à des fins d’interrogatoire, Jean Yves Lamarre a ensuite passé la nuit en détention, avant de comparaître en Cour aujourd’hui.
Plus tard, vers 14 h 15, le personnel de l’ADSU de la division sud a également mené une opération antidrogue dans les environs de Grand-Bel-Air. Nitish Seerah, un habitant de la localité de 33 ans, répond actuellement d’une charge provisoire de “drug dealing – possession of cannabis seeds for the purpose of cultivating”. Intercepté hier à Morcellement VRS, l’individu a été trouvé en possession de 22 graines de gandia et de 22 conteneurs en plastique. Son domicile, à Ville-Noire, a également été soumis à une fouille, mais aucun objet compromettant n’a été découvert. Nitish Seerah a passé la nuit en cellule avant de comparaître devant le tribunal.
D’autre part, durant la soirée, des constables du poste de police de St-Pierre se sont rendus à Circonstance, vers 19 h, suite à une requête d’un membre du public. Sur les lieux, ils sont tombés sur un habitant de L’Avenir, St Pierre, âgé de 42 ans, inconscient dans sa voiture. Le quadragénaire a immédiatement été conduit au Moka Eye Hospital afin d’obtenir les premiers soins. Il a ensuite été questionné par les enquêteurs et leur a confié être tombé malade après avoir consommé de la drogue synthétique. La police a alors fouillé son véhicule, où ont été découvertes trois feuilles d’aluminium contenant de la drogue synthétique et deux graines de cannabis. Le quadragénaire a ensuite été transféré à l’hôpital Jeetoo, où il est actuellement admis. Il y a été placé sous surveillance policière. Il comparaîtra en Cour sous une charge provisoire de “possession of dangerous drugs” aussitôt que son état de santé le lui permettra.