photo d'illustration

La National Coast Guard (NCG) a déployé les grands moyens pour retrouver les skippers Jean Jonathan David (39 ans), Emili Louis Jonas (25 ans) et le pêcheur Anthony Hansley Emilien (24 ans), portés disparus en mer alors qu’ils avaient quitté la rade de Port-Louis dimanche soir à bord d’un “speed boat” de 8,30 sur 2,30 mètres, muni de deux moteurs Yamaha de 250 chevaux. Ils devaient être de retour au plus tard mardi matin, mais après presque une semaine, ils sont toujours portés manquants. L’OPS Room de la NCG a alerté l’Australian Maritime Safety Authority (AMSA), le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ainsi que le Mazda Radar Cruise Control (MRCC) de Madagascar pour les alerter en cas de repérage du hors-bord. Parallèlement, les bases de la NCG à Saint-Brandon et Agaléga ont reçu des instructions similaires, alors que ceux à Maurice sont “on alert”.

Vendredi, les gardes-côtes ont patrouillé la région nord et ouest de l’île à bord de “Fast Interceptors boats” jusqu’à 22h le soir tandis que l’avion Dornier a fait des sorties dans l’espoir de repérer les disparus. Deux hélicoptères de la police ont, eux, concentré leurs recherches au nord des îles se trouvant au nord. Le CGS Victory a, lui, passé plus de deux heures en mer en cette fin de semaine pour participer à l’opération. De son côté, les Mauritius Radio Services (MRS) ont émis un communiqué aux bateaux se trouvant dans la région afin de leur demander de porter une attention spéciale en mer et de leur signaler toute information pouvant faire avancer les recherches.

Les trois hommes étaient officiellement sortis pour une partie de pêche, laquelle qui devait durer un maximum de deux jours. Mais quelques heures seulement après leur départ, le propriétaire du bateau a tenté de prendre contact avec eux à maintes reprises sur leurs cellulaires, en vain. Les proches des disparus avancent qu’ils avaient pour habitude de pêcher entre Tamarin et le Coin de Mire, alors que le propriétaire du bateau, lui, estime qu’il fallait prendre en compte toute la côte ouest.

La police suit les recherches, les Field Intelligence Officers ayant débuté un travail de recherche pour établir des “background informations” sur Jean Jonathan David, Emili Louis Jonas et Anthony Hansley Emilien. Les recherches reprendront ce samedi si la situation est demeurée inchangée durant la nuit.

Deux autres pêcheurs toujours portés manquants

Selon la police, deux amis, qui avaient pris la mer en décembre de l’année dernière, sont toujours portés disparus. Le skipper Jean Daniello Castor, âgé de 23 ans, et Ranjiv Fallee, 34 ans, devaient en effet se rendre à l’île aux Bénitiers pour une partie de pêche sur un hors-bord. Depuis, ils n’ont plus réapparu. Les recherches avaient été perturbées par la présence du cyclone Cilida dans les parages de Maurice. Désormais, c’est officiellement cinq personnes qui sont portées manquantes en mer en l’espace de quatre semaines.