D’ici juin 2012, le ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale aura institué un service conseil juridique gratuit pour les personnes âgées. C’est ce qu’a annoncé samedi à l’auditorium Octave Wiehe, Réduit, la ministre de tutelle, Sheila Bappoo, lors de la remise de chèques représentant leur subvention annuelle aux 617 clubs de personnes du troisième âge affiliés au Senior Citizen Council.
« D’ici mi-2012 nou pou mett dibout enn mecanism pou konsey bann vie dimoun lor zot drwa, enn counselling service », a annoncé Sheila Bappoo à un millier de personnes âgées représentant leurs clubs respectifs. « Nous avons malheureusement remarqué qu’il y a encore des cas d’abus envers les personnes du troisième âge, malgré toutes les dispositions que nous avons prises pour les protéger », a-t-elle expliqué.
Selon la ministre, le vol de la pension et de l’aide sociale de certaines personnes âgées est devenu une habitude pour certains. De même, l’extorsion de leur épargne et l’expropriation de leurs biens. « Le plus grave, c’est que tout cela se passe au sein même de leur famille et c’est de plus en plus courant. Il faut que vous sachiez quelles sont les dispositions légales existantes en matière de succession. Car trop souvent, il y a certains membres de la famille même qui veulent déposséder les vieilles personnes des biens pour lesquels elles se sont sacrifiées pendant des années ».
La ministre a ajouté que des dispositions seront prises dès le début de l’année prochaine pour le recrutement des services de personnes ressources qui animeront ce service de conseil juridique. « Nous proposons d’avoir des “mass counselling” et des “individual counselling” », précise Sheila Bappoo. « Par le “mass counselling” nous voulons dire que les animateurs iront de club en club ou de région en région pour faire des causeries sur les problèmes légaux que peuvent rencontrer les vieilles personnes et répondre à leurs questions. Mais il y aura certainement des personnes qui voudraient avoir un conseil personnalisé sur un problème légal individuel spécifique. C’est cela le “individual counselling”. Nous n’allons pas tarder à définir les modalités de ce nouveau service que nous souhaitons offrir aux personnes du troisième âge ».
La ministre a auparavant expliqué que ces subventions annuelles aux clubs de personnes du troisième âge sont un gage de la reconnaissance du gouvernement pour leur contribution au développement du pays. « De par les difficultés de la vie que vous avez connues, vous êtes une banque d’expériences et de valeurs que nous voudrions vous voir partager avec les plus jeunes », a-t-elle indiqué. C’est dans ce contexte, a-t-elle poursuivi, que le ministère de la Sécurité sociale compte poursuivre des activités intergénérationnelles afin que les jeunes aient l’occasion de profiter de l’expérience de leurs aînés.
Sheila Bappoo a également élaboré sur les mesures gouvernementales arrêtées en faveur des personnes âgées. Dans ce contexte, elle a annoncé que le montant total de la présente subvention aux clubs du troisième âge s’élève à environ Rs 6 millions, à être distribuées à 596 des 617 clubs qui sont en règle avec leur cotisation. « Le montant de la subvention à un club est déterminé par le nombre de ses membres », a-t-elle expliqué.
Lors de son intervention, la ministre a évoqué la difficulté qu’éprouvent les vieilles personnes pour entrer dans les autobus à cause de la hauteur des marches. Elle a annoncé que le ministère du Transport est en train d’étudier la question.