GÉRARD BAUNGALÉA

Au moins 70% ne feront pas le HSC… Très inquiétante situation, mais faut-il pour autant jeter la pierre à ces étudiants comme le font certains (jeunes comme eux) sur les réseaux sociaux ?

Nous savons que, depuis des décennies, très peu sont enseignés au collège, car les profs se donnent à fond qu’à travers les leçons particulières. Et ceux et celles qui n’ont pas les moyens de payer ces cours ont perdu d’avance. Est-ce vrai que toutes les familles ont Internet chez elles ? Tous les parents ont-ils les moyens de donner des fortifiants et autres médicaments pour “booster” leurs enfants ? Tous les collèges ont-ils tous les mêmes infrastructures et autres facilités environnementales pour le bien-être de ses élèves ? Je peux poser des tonnes de questions qui resteront sans doute sans réponse !

Et toi le chanceux, de quel droit tu oses traiter ceux et celles qui sont parmi ces 70% de « paresseux », de « sofer ban » ou de « génération tik tok » ? Qui es-tu pour les juger et tous les mettre dans le même panier ? Au lieu de les pointer du doigt, posons-nous la question : est-ce que notre système éducatif nous prépare vraiment pour le monde du travail ? Répond-il vraiment aux attentes et demandes des employeurs actuels et ceux de demain ? N’est-il pas temps de revoir de fond en comble notre système éducatif, d’apporter de vraies réformes pour répondre aux exigences du marché de l’emploi ? Dans pas mal de secteurs, nous devons recruter des étrangers pour certaines fonctions clés, car il n’y a pas de compétence sur le marché local.

Le gouvernement montre de bonnes intentions et les autres “stakeholders” doivent agir en urgence avec lui pour remédier à la situation. En tout cas, bon courage à ces 70%. Ne vous découragez pas à cause de ces quelques abrutis qui vous insultent, car je suis sûr que vous avez le potentiel de réussir. Que Dieu vous bénisse !