L’épreuve phare de cette huitième journée devrait nous livrer une arrivée très disputée avec plusieurs prétendants valables à la victoire. Glitter Star, Governor General et Accelero sont les plus chuchotés.
Glitter Star avait effectué son baptême du feu dans la Duchesse lors de la quatrième journée. Cet élève de Budheswar Gujadhur confié à Derreck David à l’occasion, était demeuré one paced dans la ligne d’arrivée, mais n’avait pas été surclassé. Glitter Star affiche une condition nettement améliorée. Un train lancé serait à son avantage. S’il évolue sur sa meilleure forme sud-africaine, il peut mettre tout le monde d’accord.
Governor General a été longuement et patiemment entraîné en vue de ses débuts chez nous. Ce bai de 4 ans a évolué en excellente compagnie en Afrique du Sud. Sa deuxième place derrière un certain Pomodoro le 4 février 2012 demeure une référence. Il avait enlevé sa course précédente sur 1600m par plus de 6L. Sur ces performances, le voir frapper d’entrée, ne constituerait pas une surprise.
Auteur de trois victoires consécutives, mais dans des valeurs inférieures, Accelero revient en C2 où il n’avait pas été surclassé par September Wind. Ce hongre bai de 4 ans semble avoir gagné en maturité cette saison. Il pourrait être tenté de rééditer la performance de sa rentrée lorsqu’il avait réalisé le pillar to post. Si Bolting Cat qui s’élancera à la corde lui dispute le commandement, Accelero pourrait se contenter de suivre de près tout en conservant ses chances intactes.
Royal Chalon demeure un coursier de classe, ayant affronté les meilleurs coursiers en compétition chez nous ces deux dernières saisons. Il ne doit pas être jugé sur son dernier échec, car il avait été contraint de faire les extérieurs sur tout le trajet avant de se retrouver sans ressources dans l’emballage final. Cette course semble lui avoir fait du bien comme en témoignent ses derniers galops. Bien placé dans les stalles, il pourra suivre non loin des meneurs côté corde et peut surprendre.
Bobby Bear n’a pas été surclassé lors de ses deux dernières tentatives, dont la première à un niveau supérieur. L’élezan entrainé par Patrick Merven aura seul contre lui le fait de s’élancer de l’extérieur. Mais une course rondement menée lui permettrait de mettre à profit son bon finish dans l’emballage final. D’autres finisseurs comme Mozart’s Giovani, qui s’était vivement rapproché vers la fin à ses débuts, et Capitaine, qui court bien sur sa fraîcheur, mériteront un certain crédit pour les places si le train est lancé.