Même à des kilomètres de Curepipe, il est difficile de ne pas remarquer le radar de type Doppler au sommet du Trou-aux-Cerfs. Le radôme déjà installé donne un aperçu plus précis de ce que sera physiquement le prochain radar météorologique. Cela dit, les travaux sont toujours en cours et selon le directeur des services météorologiques, Prem Goolaup, ce n’est qu’en début de 2019 que le radar sera opérationnel.

Si plus de 60% des travaux ont été complétés, en revanche, au niveau du gouvernement, voire de la météo, on reste avare de commentaires sur ce projet évalué à Rs 532 millions et qui a bénéficié d’une aide financière de Rs 387 millions de la Japan International Cooperation Agency. L’accord avait été signé en 2013 entre le gouvernement d’alors et le Japon. Dans un premier temps, il était même question que le radar devait entrer en service deux ans plus tard. Cependant, les travaux ont été repoussés dû à un retard dans les procédures et de livraison au niveau du gouvernement japonais.