La CID de Trou-d’Eau-Douce enquête sur une affaire de meurtre où deux individus ont déjà été arrêtés. Prakash Persedoss aurait percuté le compagnon de sa maîtresse en début de soirée de dimanche à Trou-d’Eau-Douce. Marie Ornella Fortuno serait déjà passé aux aveux. Une charge provisoire de « conspiracy to murder » a été logée contre elle hier. Son amant est toujours entre les mains de la police en compagnie de son avocat pour sa déposition. La voiture, qui représente l’arme du crime, a été retrouvée dans un garage à Riche-Mare.
Prise de remords, la compagne de la victime Marie Ornella Fortuno aurait tout avoué aux policiers. Cette jeune femme de 23 ans affirme avoir vu son amant Prakash Persedoss diriger sa voiture dimanche en début de soirée sur son compagnon et père de son enfant Nicolas Fidèle, avec l’intention de le tuer. Selon les informations recueillies par Le Mauricien, le chauffeur de taxi, qui était introuvable jusqu’à ce matin, s’est rendu à la police en compagnie de son avocat Me Siv Pottaya.
À l’heure où nous fermons la page, Prakash Persedoss était toujours au poste de police de Trou-d’Eau-Douce avec le chef inspecteur (CI) Virginie qui mène l’enquête sous la supervision de l’assistant surintendant de police (ASP) Ramgoolam. Il devrait comparaître devant la cour de district de Flacq demain. Quant à la jeune femme, elle a comparu hier devant le tribunal de Flacq où une charge provisoire de conspiracy to murder a été logée contre elle.
Le corps de Nicolas Fidèle a été retrouvé le long de la main road de Trou-d’Eau-Douce gisant dans une mare de sang. Le délit de fuite a été la première hypothèse de la police. Version qui devait être contredite par la déclaration de Marie Ornella Fortuno à la suite de son interpellation. La victime Nicolas Fidèle était âgé de 37 ans et était un habitué des services de police. Il avait un casier judiciaire chargé, notamment avec des délits de vols. Le père de son fils la brutalisait, selon Marie Ornella Fortuno. C’est pour cela que son amant aurait décidé de faire ce qu’il fallait pour y remédier.
Transporté à l’hôpital de Flacq, Nicolas Fidèle avait déjà rendu l’âme. Le rapport de l’examen post mortem du Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, indique que la victime est morte à la suite d’une fracture du crâne. Il y a aussi plusieurs blessures superficielles sur le corps de la victime.
Un témoin aurait vu toute la scène. Celui-ci aurait déclaré aux limiers de la Crime Investigation Division (CID) de Trou-d’Eau-Douce que la voiture grise, qui a percuté Nicolas Fidèle, n’a pas tenté de l’éviter ni de freiner. Le témoin affirme que le chauffeur roulait très vite et que le choc était violent. La voiture de Prakash Persedoss a été retrouvée hier avec le pare-brise endommagé dans un garage à Riche-Mare. Cette voiture, qui est l’arme du crime, a été confisquée par les limiers de la CID. Elle constitue l’une des pièces à conviction dans l’affaire.