L’affaire de l’octroi d’une vingtaine de permis d’opération de bateaux de plaisance, plus précisément à Trou-d’Eau-Douce, à la veille des élections générales, soulève des vagues. Si bien que la Tourism Authority (TA) n’a pu jusqu’ici amener le Licensing Commitee à avaliser cette décision qualifiée de « douteuse ». Et la démission du président de la TA, Pierre Yves…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In